« You never really know your friends from your enemies until the ice break »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 No way .. [ Melissa ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: No way .. [ Melissa ]   Dim 10 Aoû - 20:14


    Le vent était superbe aujourd'hui. Il ferait probablement des ravages sur la mer. Des vagues hautes comme des tsunamis ! - Bon, peut-être pas non plus. On ne voulait pas y laisser notre vie-. Mais quand même, c'était une des meilleures journées de l'été pour venir y faire son entraînement quotidien de surf. En effet, depuis qu'Isaac était arrivé à Blueside, les conditions n'avaient pas été géniales pour son activité sportive favorite. De plus, les plages ici étaient réputées pour les baigneurs, non pour les surfeurs. Les vagues étaient toutes petites, parfaites pour les jeunes qui veulent s'amuser à plonger dedans. Mais pour ceux qui veulent les surmonter, c'est beaucoup trop facile et surtout sans aucun challenge. Alors Isaac avait de moins en moins pratiqué le surf. Cependant, aujourd'hui, sa planche voudrait certainement faire un petit tour hors de sa chambre et se mouiller un peu dans l'eau salée.

    Alors le voilà, les cheveux dépeignés, vêtu de son maillot de bain gris lui arrivant aux genoux, des lunettes de soleil noires sportives et sa planche blanche sous le bras. Jordan était enfin prêt à se remettre les pieds à l'eau. Il s'avanca dans le sable brûlant. Une journée très chaude et venteuse. On aurait presque dit qu'il était de retour à sa ville natale, en Californie. Ça lui procurait le plus grand bien. Surtout que les filles devenaient vraiment de plus en plus belles, plus bronzées que jamais. Il esquissa un sourire en regardant une belle brunette dans son bikini, lui fit un clin d'oeil avant de se diriger vers l'océan. Il mit sa planche à l'eau et s'allongea complètement dessus avant de nager à l'aide de ses bras jusqu'à plus loin dans la mer. Une grosse vague semblait se préparer au loin. Une lignée de surfeur se préparait à la chevaucher, tous aux aguets. Quand elle fut tout près, Isaac se leva sur sa planche et la prit de plein fouet. Elle était magnifique. Le jeune homme glissa sur l'eau avec une agilité incroyable jusqu'à ce que la vague s'achève. Là, il se laissa tomber dans l'eau et recommenca le même petit manège maintes et maintes fois.

    Après une bonne heure et demie de surf, Isaac se décida à aller se reposer un peu à l'ombre d'un parasol. Il se releva debout arrivé à un endroit où sa grandeur lui permettait de toucher au sol. Il marcha donc jusqu'au sable sec et remit sa planche sous son bras. Il tourna la tête vers la droite et ô misère, il l'apperçut...

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Dim 10 Aoû - 23:16


    Contrairement à notre beau surfeur, Melissa était théoriquement encore interdite de sortie. Elle devait encore passer quelques examens de routine, pour s'assurer que tout allait bien. Il faut dire qu'elle avait été sacrément amochée, et on ne rigole pas avec ce qu'il se passe au niveau de la boîte crânienne. Cela faisait plusieurs jours qu'elle s'était réveillée dans cette chambre bien trop blanche et fade à son goût, depuis, très peu de visites. Sa soeur était venue la voir, histoire de lui raconter ce qu'elle était censée savoir, et pour tout vous dire, elle en avait assez de vivre par procuration. Etre obligée de s'entendre raconter les erreurs qu'on a commises, les choses qu'on aurait dû faire, les regrets qu'on devrait avoir .. Ca n'était pas tellement une distraction vraiment amusante. Impossible de se lever pour aller se promener dans le parc de l'hôpital en plus, elle était encore trop affaiblie par l'accident. En revanche, une infirmière la descendait presque tous les après-midi, en fauteuil roulant. Bah oui, les béquilles, elle pouvait pas à cause de son poignet .. Bref, la demoiselle en avait ras-le-bol. Elle ne cessait de demander aux médecins de la laisser sortir. D'autant qu'elle avait des comptes à régler. Ce matin, en se réveillant, tout lui était revenu, par flash back entrecoupés de plusieurs doses de morphine tant sa tête la faisait souffrir. Elle se souvenait de sa famille, son enfance, l'odeur que dégageaient les cheveux de la poupée qu'on lui avait offerte à ses huit ans et qu'elle gardait précieusement dans un coffre dissimulé dans sa chambre, où se trouvaient également bon nombre de lettres d'amour. Mais surtout .. Surtout ce salaud, cet enfoiré d'Isaac Jordan. Celui qui lui avait fait croire qu'elle était lesbienne, n'avait pas d'amis et était aussi détestée que lui pouvait l'être. Elle avait deux mots à lui dire à celui-là ..

    Il était aux environs de seize heures lorsqu'on lui apporta la feuille de sortie, qu'elle signa sans prendre garde aux recommandations de tous ces docteurs terriblement pénibles. Bien sûr, ce n'est pas sans mal qu'elle dût s'habituer à son nouveau moyen de transport. Sa soeur était venue la chercher, et la jolie blonde avait demandé à ce qu'elle la conduise sur la plage. Je vous avouerai que l'endroit n'était pas génial pour quelqu'un en fauteuil, ce pourquoi elle ne se risqua pas à rouler dans le sable. Non, elle resta sur un ponton de bois installé sans doute pour les barques et autres petits bateaux à moteurs. Elle ne tarda pas à l'apercevoir. Volontiers, elle lui aurait craché dessus, mais elle demanda simplement à Ashlynn d'aller faire un tour. Qu'il vienne, s'il osait. Bien sûr ce n'est pas maintenant qu'elle se vengerait, seulement elle avait bien l'intention de lui faire savoir qu'il n'avait plus intérêt à croiser son chemin. Bien sûr, ce qu'elle avait dit la dernière fois qu'ils s'étaient vus, lorsqu'elle était sous calmant, elle ne s'en rappelait plus. Il valait mieux pour elle d'ailleurs. Même si elle n'avait pas besoin de ça pour savoir ce qu'elle ressentait pour lui.


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Dim 10 Aoû - 23:52


    Le jeune homme ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire en la voyant en fauteuil roulant. Bon, ce n'était pas vraiment ça qui l'amusait, parce que vraiment, il n'y avait rien de marrant dans le fait qu'elle soit handicapée pour quelques jours encore. Lui aussi avait quelques fois été obligé de se promener là-dessus durant une durée indéterminée, et ce n'était pas toujours pratique. Alors non, il ne riait pas d'elle pour cette raison, bien que ça n'aidait pas non plus à sa cause, la pauvre. Elle avait l'air d'une folle, à sortir comme ça et rester sur le petit pont à fixer l'horizon. Isaac souriait parce qu'il se remémora sa petite blague qu'il lui avait fait à l'hôpital. Quoi ? Depuis quand il s'en souvenait ? Non, ne vous en faites pas, il n'avait pas feint d'avoir une perte de mémoire pour se sortir du trouble. Il avait été chez l'hypnotiseur. Longtemps, plus jeune, il avait refusé d'y aller. Mais il y a quelques mois de cela, il s'était décidé à essayer, et il s'avéra que l'homme était capable de faire ressortir des souvenirs effacés. Pas tous très bons, mais celui-là en tout cas, très ! Bref, vous voulez la savoir, sa petite blague ? Et bien alors que Melissa n'avait plus aucun souvenir de ce qui venait de se passer, ni de rien dans sa vie, Isaac en avait profité pour lui raconter des sornettes. N'importe quoi ! Tout ce qui lui passait par la tête. Lesbienne, garce, détestée, seule.

    Après avoir croisé son regard et perçut un agacement dans les yeux de Melissa, il se décida à aller lui rendre une petite visite. Elle devait se sentir seule, la pauvre. Ce serait malpoli de passer à côté d'elle sans dire bonjour, vous ne trouvez pas ? C'est ainsi qu'il commenca à marcher, les épaules bien redressées et le dos bien droit, vers le pont. Il savait qu'il avait fière allure dans son maillot de bain, les filles ne cessaient de le lui dire. Et avec les regards qu'elles lui lançaient toutes, c'était facile à deviner. Isaac ne se retenait pas pour leur adresser de beaux sourires charmants, bien qu'il avait plus important à faire que de draguer. Oui, agacer Melissa était son activité favorite. Arrivé tout près d'elle, il déposa sa planche de surf contre la "rampe", et s'assit sur cette dernière, dos à l'océan. Espérons seulement qu'elle n'aurait pas la mauvaise idée de le pousser par-dessus bord, car dans sa chaise roulante, elle n'était rien, la jolie.

    << Content de voir que tu as pu sortir de l'hôpital, je m'ennuyais un peu de nos conversations .. >>

    Le jeune homme fit glisser ses lunettes soleil qui étaient sur sa tête pour que finalement elles viennent devant ses yeux. Il adressa un sourire à la blondinette.

    << Beau fauteuil roulant. >>

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Lun 11 Aoû - 0:16


    Oui évidemment, il avait bien de quoi se moquer d'elle. D'abord c'est vrai que son fauteuil roulant ne l'avantageait pas, loin de là. Ce truc n'était franchement pas pratique et c'était très désagréable de sentir le regard pesant des autres sur vous. De plus, être aussi impuissante face à cet abruti était une véritable torture, cela dit elle ne se priverait pas d'une petite conversation avec lui. Après tout, vu la façon dont il s'était moqué d'elle, il lui devait des excuses, bien qu'elle doute qu'il connaisse la signification de ce mot. D'un autre côté, si elle avait été à sa place, elle aurait sûrement fait la même chose, et ça, ça la dérangeait. Savoir qu'elle aurait agi comme lui .. Quelle horreur ! Il lui fallait seulement se rendre compte que s'il était un monstre, elle avait des points communs avec lui .. Ca n'était pas un drame non plus mais bon .. Elle s'en serait bien passée. Elle était "amoureuse" de lui, à moins que ce ne soit de la passion, elle n'était pas bien sûre, pourtant, elle le détestait, elle haïssait tout de lui. De son comportement à sa façon de penser en passant par son envie de la mettre dans son lit. Malgré cela, elle ne pouvait s'empêcher de fondre devant son regard de braise, même s'il lui faudrait mourir avant de l'avouer. Cela plairait trop à Isaac ! Melissa qui était tombée sous son charme ? Ah au fond il s'en foutait pas mal. Sauf que ces révélations lui fournissaient une arme supplémentaire pour la blesser plus profondément encore. Enfin ça, il était devenu un expert en la matière et n'avait en général aucun mal à attaquer la jeune fille, à toucher les cordes sensibles. Seulement, bonne comédienne, il était très rare qu'elle montre à quel point il pouvait lui faire mal.

    Comme elle l'avait deviné, le blond s'approcha d'elle, posa sa planche de surf et s'installa sur la rampe du ponton, donnant à la jolie française une envie irrépréssible de le pousser afin qu'il tombe. Après ce qu'il lui avait fait, c'était franchement légitime. Peut-être qu'il l'avait aidée le soir de l'accident, mais il l'avait tellement enfoncée par la suite que ça n'avait aucune espèce d'importance. Tout ce qu'elle voyait maintenant, c'était la haine qu'elle lui portait, nourrie par un incroyable besoin de vengeance. Plus qu'à espérer qu'elle obtiendrait gain de cause rapidement, parce que plus elle devrait attendre pour se satisfaire, plus elle serait cruelle et dure avec lui. S'il se croyait méchant, il allait être surpris de voir à quel point Melissa pouvait devenir perfide et sournoise. Lorsqu'enfin il rompit le silence qui s'était installé entre eux, un sourire se dessina sur les lèvres de l'adolescente.

    " Alors comme ça on couche souvent ensemble hein ? Tu aurais pu trouver mieux comme connerie à m'sortir quand même, ça manque franchement d'originalité. "

    Si elle voulait le déstabiliser, elle devait éviter de rentrer dans une colère noire. Il n'attendait que cela. Alors elle tenterait de rester calme et sereine, répondre avec des répliques cinglantes toute en résistant à ce désir de le gifler.

    " Oh tu trouves aussi ? D'autant que la hauteur est parfaite. Pas b'soin d'me mettre à genoux pour satisfaire les hommes comme ça. "


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Mer 13 Aoû - 0:35



    Des excuses ? Elle pouvait toujours rêver, la jolie. Isaac n'était pas prêt d'adresser ses excuses à qui que ce soit. Bien qu'il sache ce que ça signifiait, contrairement à ce que la blondasse pouvait bien en penser. Il avait déjà su comment être gentil, vous savez. C'est juste qu'il l'avait un peu oublié. Non mais il y avait été forcé, quand même. Quand la vie vous donne que de la merde et passe son temps à vous faire chier, que pensez vous lui donner en retour ? De l'amour, de la joie, la paix ? Vous êtes con, si vous pensez ça. Isaac n'était pas prêt de redevenir comme avant. Se laisser marcher sur les pieds à nouveau et se forcer inconsciemment à oublier ? Non merci. Maintenant qu'il se souvenait parfaitement des horreurs qu'il avait connues, il était prêt à faire payer les autres.

    D'ailleurs, parlant des choses qu'il se souvenait, le jeune homme n'avait pas du tout oublié la révélation de Melissa. Elle, amoureuse de lui ? Non, c'était inconcevable. Il faudrait bien qu'elle soit folle et bonne à internet dans un asile pour que son coeur batte la chamade quand elle apercevait Isaac. Il était si cruel avec elle, comment pouvait-elle ressentir quelque chose pour lui ? Et pourtant, alors qu'il se repassait la scène dans sa tête après avoir été chez l'hypnotiseur, Jordan se souvint que le cardiogramme augmentait le rythme de ses sons quand leurs regards se croisaient. Même alors que Melissa ne se souvenait pas de lui. Ça voulait bien dire quelque chose, non ? Pourtant, la blondinette était bel et bien sous morphine au moment de son aveu. Elle aurait très bien pu dire n'importe quoi, tout comme elle aurait pu dire la vérité. Isaac avait souvent été sous l'effet de ces médicaments, et ça ne l'avait jamais poussé à dire n'importe quoi. Il devenait juste très fatigué. Mais les réactions sont différentes de personnes en personnes. Bref, ce que la demoiselle lui avait dit ne cessait de lui revenir en tête. C'était agacant, tout en étant drôlement amusant.

    Bon, maintenant, le jeune brun était assis sur la rampe du ponton et fixait sa chère handicapée. Elle avait vraiment l'air mal en point, ça ne l'avantageait pas du tout. Habituellement, Isaac devait l'avouer, Melissa était très belle. Mais aujourd'hui, elle faisait pitié à voir. On aurait dit un chien errant. Et le surfeur était allergique à tous les animaux de la planète. C'était toujours dans les jambes avec leurs sales pattes.

    << Oui mais si tu y avais cru plus longtemps, peut-être que ça aurait pu se réaliser.. Je jouais en ma faveur, moi.. >>

    Le jeune homme lui fit un clin d'oeil, visiblement déçu que sa blague prenne fin maintenant. Tout comme lui, elle avait su se rappeler des événements qu'elle avait oubliés ce soir-là. Dommage. Ç'aurait pu être franchement marrant. Il se reprendrait une autre fois ! Ben oui quoi, rien ne l'empêchait de la pousser devant une voiture.. Oh mais non, il ne ferait jamais une chose pareille !

    << J'ai pensé à la même chose en te voyant ! Si tu veux, tu peux te pratiquer ici, j'en serais ravi. >>

    Isaac lui sourit.

    << Comment va ta tête ? >>

    Le jeune homme tenta de la déstabiliser en lui parlant sincèrement, comme s'il s'inquiétait vraiment. Tant qu'elle était en vie, il avait l'âme en paix.

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Mer 13 Aoû - 2:10

    Ouais bon elle avait jamais imaginé qu'Isaac Jordan lui présenterait des excuses non plus .. Bien sûr, cela lui aurait beaucoup plu. Qu'il ravale sa fierté juste pour elle .. Mais ça faisait bien longtemps qu'elle n'espérait plus ce genre de choses venant de sa part. Melissa avait toujours été très réaliste, et dès lors qu'ils avaient échangé leurs premiers regards, elle avait compris que ça ne servait à rien d'insister. Ils étaient faits pour se détester, pas pour finir ensemble, si peu que lui soit destiné à autre chose qu'à finir sa vie seul, malheureux et toujours aussi antipathique. Il ne méritait que ça en même temps. Sauf qu'elle avait du mal à croire à une fin aussi triste. Peut-être que lui appréciait sa solitude .. Mais elle était persuadée qu'un jour une fille saurait lui faire tourner la tête. A ce moment là qui sait, changerait-il de comportement ? Ou resterait-il le même ? Allons, il n'avait pas toujours été aussi odieux, et la demoiselle crevait de ne pas savoir ce qui l'avait rendu ainsi. Il y avait forcément quelque chose, et peut-être que si elle savait, elle saurait avoir .. Disons .. Une conversation sérieuse avec lui sans avoir envie de l'égorger ? Ca paraissait impossible certes. Mais je vous assure qu'elle ferait tout et n'importe quoi pour découvrir son "problème". Si elle s'était souvenue de l'épisode "morphine", elle lui aurait probablement demandé des explications quant au fait qu'il aie eu ce si soudain trou de mémoire .. Malheureusement, ça lui avait échappé. Tout comme sa déclaration improvisée ..

    " Il était si cruel avec elle, comment pouvait-elle ressentir quelque chose pour lui ? " Figurez vous qu'elle se posait exactement la même question. L'étudiante se trouvait tellement stupide de pouvoir éprouver quoique ce soit envers quelqu'un à qui elle n'aspirait que dégoût et haine .. Seulement voilà, ça ne se contrôle pas. Et honnêtement .. Si elle avait pu l'avoir sans effort, l'aurait-elle trouvé si attirant ? Aurait-elle trouvé ce jeu si excitant ? Sans doute que non .. Remarquez, elle était quasi-certaine que si elle lui faisait des avances, il ne les refuserait pas. Il l'avait d'ailleurs prouvé ce fameux soir au cinéma, où il faut l'avouer, elle s'était bien moquée de lui. Ce souvenir l'amusait autant qu'il la contrariait. Elle n'aurait pas dû l'embrasser. C'avait été une énorme erreur. Parce qu'en plus de devoir résister à l'envie de le gifler, elle devait maintenant s'efforcer de ne pas lui offrir un baiser, et croyez moi, ça n'était pas une mince affaire, surtout que là, devant elle, trempé dans sa combinaison de surf, il n'en était que plus sexy.

    Cela dit elle n'était pas là pour draguer, plutôt pour lui faire des reproches qui lui passeraient par dessus la tête, comme d'habitude. Evidemment, Melissa n'était pas au meilleur de sa forme. Elle était assez pâle, et se balader dans un fauteuil roulant ne donnait pas spécialement beaucoup d'allure. Mais au fond elle s'en foutait. Elle voulait juste éclaircir deux trois points avec lui, pas le ramener dans son lit. Enfin si aussi mais ça elle tâcherait de s'en priver.

    " Bien sûr, j'oubliais qu'tu étais prêt à tout pour me mettre dans ton lit .. Où m'emmener dans les toilettes d'un cinéma miteux, pas vrai ? "

    Là, ce fut un sourire amusé qui prit place sur son beau visage, bien que légèrement recouvert de diverses coupures ici et là. Sa joue avait été entaillée assez profondément, mais elle n'en garderait qu'une cicatrice qui serait à peine visible dans quelques mois. C'est vrai qu'elle était belle .. Vraiment belle. C'était une de ces filles pour lesquelles vous vous retournez dans la rue. Une de ces filles qui peut vous déstabiliser par un regard. Une de ces filles qu'il est aussi facile de désirer que de haïr ..

    " Oh avec plaisir ! Seulement si tu m'accompagnes au ciné ce soir .. Oh mais non c'est vrai. Tu t'es fait repéré par le gérant et il ne veut plus t'voir. Vraiment dommage. "

    Et s'il n'avait pas sourit, elle aurait sûrement continué sur sa lancée. Malheureusement comme à chaque fois, le jeune homme la troublait avec ce genre de comportement. Il avait l'air sincère à s'inquiéter de sa santé, pourtant elle savait que rien ne lui était plus égal ..

    " Elle .. Va .. Elle va mieux. Pourquoi tu m'demandes ça ? Fais pas semblant d't'intéresser, tu sais très bien qu'ça marche pas avec moi. "


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Jeu 14 Aoû - 22:55


    Savoir ce qui avait tellement traumatisé Isaac et qui l'avait fait devenir ce qu'il était maintenant ? Non, certainement pas. Il faudrait qu'il soit complètement saoul ou vraiment désespéré pour se confier à qui que ce soit, surtout à Melissa. Personne n'était au courant. Il préférait que Marjorie prenne tout sur son dos plutôt que d'avouer la vérité. De toute façon, c'était tout ce qu'elle méritait, cette menteuse et hypocrite.

    Isaac la trouvait vraiment moche, aujourd'hui. Ça faisait du bien de pouvoir la regarder un peu sans vraiment avoir envie de la toucher, de l'embrasser. Parce que bien qu'il se donnait l'air de la détester à un tel point, il ne pouvait nier qu'elle était jolie. Mais pas en cette belle journée ensoleillée, où les filles de la plage étaient toutes bronzées et affreusement sexy. Beaucoup mieux que ce qui se trouvait devant Isaac en ce moment. D'ailleurs, pourquoi restait-il là à bavarder avec une handicapée alors que de belles vagues et de belles filles en bikini l'attendaient ?

    « Je pense que tu te surestimes un peu trop, Melissa. Prêt à tout ? Franchement, y'a des centaines de filles bien plus jolie dans la région.. »

    Isaac rigola un peu, lui adressant un sourire moqueur et amusé. Pour qui se prenait-elle ? Le jeune homme n'essayait de l'avoir dans son lit que pour l'énerver un peu, ou bien quand il était vraiment en manque. Sérieusement, elle était la dernière femme sur terre avec qui il voudrait passer la nuit. Il était certain que même en lui faisant l'amour, elle ne pourrait se taire avec sa petite voix agaçante.

    « Je te rappelle que toi non plus il ne veut plus te revoir. Parce qu'il pense que tu l'as fait marcher avec ton petit numéro stupide .. »

    Il haussa les sourcils. Et c'était vrai que ça avait eu l'air de cela, quelques soirées plutôt. La fille qui gueule, qui pleure, mais qui réalise après qu'on s'apprête à embarquer le mec direction poste de police. Elle revient donc sur sa décision et vient tout justifier, comme une débile. Le gérant les avait pris tous les deux pour des adolescents à problèmes. Alros s'il revoyait son visage angélique là-bas, il ne manquerait pas de lui rappeler la scène. Isaac sourit quand Melissa affirma qu'il n'avait pas à faire semblant de s'intéresser, que ça ne marcherait pas avec elle. Puis il haussa les épaules et décida de la jouer un peu plus dur avec elle. Il fixa ses souliers pendant un petit moment, puis releva les yeux vers la charmante demoiselle malheureusement si têtue et beaucoup trop bavarde.

    « Ton cher Alexander est-il venu te voir ? »

    Franchement, s'il ne l'avait pas fait, ce n'était pas digne d'un "ami", et encore moins d'un "petit ami", selon les rumeurs. Même Isaac Jordan, l'ennemi juré de la blondinette, était resté jusqu'à son réveil et même quelques minutes après aussi. Peut-être que ce n'était pas nécessairement pour être gentil, mais au moins il était resté. C'était quand même mieux que rien.

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Ven 15 Aoû - 1:43


    Sûr qu'elle n'était pas vraiment sexy aujourd'hui .. Il faut dire qu'elle était crevée, et finalement elle comprenait peu à peu l'interdiction formelle des médecins. Ils n'étaient pas d'accord pour qu'elle sorte, elle se rendait compte que la prochaine fois, elle éviterait de n'en faire qu'à sa tête. Son fauteuil était loin d'être confortable, elle devrait pourtant s'en contenter bien qu'elle avait beaucoup de mal à s'en servir n'y étant pas franchement habituée. La jeune Preston n'était pas sûre de la conduite à adopter maintenant. Devait-elle être plus prudente que d'habitude ? Ou au contraire allait-elle profiter de la vie ? Bah de toutes façons pour l'instant elle pouvait pas profiter de grand chose, vu comme elle avait été amochée. Cela dit c'est vrai qu'elle comprenait mal pourquoi Isaac restait là à discuter avec elle alors que d'autres filles beaucoup plus jolies l'attendaient. Alors peut-être qu'elle se surestimait, mais de toutes évidences, sa présence ne devait pas l'insupporter tant que ça puisqu'il venait lui pourrir la vie même sans qu'elle n'aie besoin de le provoquer.

    " Alors pourquoi es-tu encore là Isaac ? Ne m'dis pas qu'tu préfères ma compagnie à toutes ces bimbos refaites de partout, j'te trouverais presque gentil sinon. "

    Comme s'il le lui aurait dit de toutes façons ! Il la haïssait et ça c'était un fait avéré. Parfois elle imaginait comment cela se passerait, du moins dans quelles circonstances. Pourquoi Isaac Jordan en viendrait-il à faire l'amour à sa pire ennemie ? Et surtout dans quel état d'esprit ? Oh le "encore une" n'avait en rien changé bien sûr. Mais il avait clairement prouvé que si elle venait à l'embrasser, il ne la repousserait pas. Que se dirait-il alors ? "J'ai gagné" ? Ou bien "Je l'savais" ? Enfin bon .. Ces questions n'avaient pas lieues d'être. Après tout, on ne retrouverait jamais les deux jeunes gens dans le même lit, ça paraissait une évidence maintenant. Et même si elle avait avoué ses sentiments pour lui, ça ne changeait absolument pas la donne. Elle ne coucherait pas avec lui, un point c'est tout.

    " Mon petit numéro stupide t'a bien fait paniquer tout d'même avoue-le. Je suis une bonne actrice, tu n'peux pas le nier. "

    Ouais, ça il s'en était rendu compte étant donné qu'elle lui avait clairement fait comprendre que toute cette haine était feinte et qu'elle n'en pensait rien. Elle avait peut-être été sous calmants et dit n'importe quoi, mais dans tout mensonge il y a une part de vrai non ? Surtout que le rougissement qui teinta ses joues lorsqu'il lui demanda comment se portait sa tête n'aidait en rien à la re-crédibiliser. Peu importait .. Qu'est ce que ça pouvait lui faire au fond ? Tout ce qui intéressait ce salaud, c'était le sexe, alors que ses conquêtes soient ou non amoureuses de lui, il s'en foutait pas mal. Vint une question assez embarassante. Non, Alexander n'était pas allé la voir. Elle ne lui en voulait pas, puisqu'ils n'étaient pas vraiment ensemble.

    " Donnes moi une seule bonne raison d'répondre à ta question. "

    Là, elle hésita un instant puis se lança. Une question la tiraillait depuis qu'elle avait recouvré la mémoire, en revanche elle n'était pas certaine que la poser soit une bonne idée. Isaac n'aurait aucun mal à lui briser le coeur en répondant sincèrement.

    " Dis est-ce que tu .. Tu t'es inquiété ? Quand t'as vu l'accident j'veux dire. C'est pour moi qu't'as eu peur ? Ou tu voulais simplement pas passer pour un salopard qui aurait laissé crever une fille sur le bitûme sans lui jeter un r'gard ? "

    Cette deuxième proposition était .. Pour le moins assez étrange, sachant qu'il se foutait bien du regard des autres habituellement ..


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Lun 18 Aoû - 19:33


    À vrai dire, Jordan aimait beaucoup plus casser les pieds à sa chère et tendre ennemie plutôt que de draguer. Il avait déjà beaucoup de filles avec qui coucher en rentrant chez lui le soir. Hearther, Meghan, Justine.. sans compter celles qu'il repêchait dans les boîtes de nuit. Tant de tendresse lui tapait parfois sur les nerfs. C'est vrai quoi. Pour attirer une fille dans ses filets, il faut être un minimum gentil et galant, juste pour les convaincre qu'elles ne font pas une énorme erreur en couchant avec un mec qui va l'insulter pendant qu'ils sont en plein acte. Alors ce petit manège ne lui plaisait pas toujours, et aujourd'hui il n'avait vraiment pas envie de se forcer à faire de beaux sourires, des yeux doux et de sortir de belles paroles. Il préférait donc de loin la présence de Melissa, parce qu'avec elle, il n'avait pas besoin d'être un gentleman.

    __ Mmm.. bah. Trouve-moi gentil. Ce sera une grande première. Que dirais-tu de fêter ça avec du champagne ?

    Isaac en viendrait peut-être à faire l'amour à sa pire ennemie un jour. Et pourquoi ? Avec quels motifs ? Franchement, cherchez un peu avec votre tête, si vous en avez une. Juste pour lui prouver qu'elle n'est que comme les autres, malgré ce qu'elle peut bien se dire dans sa tête pour se convaincre. Lui se fichait bien de l'avoir dans son lit, ce n'était qu'une autre partie de plaisir avec une jolie fille. Mais elle, ça la suivrait pour une bonne partie de sa vie. Elle qui s'entêtait tellement à le détester, à nier son attirance physique envers lui - et peut-être pas que physique -. Isaac fêterait cette victoire avec joie. Mais il fallait préparer le terrain, avant.. Seulement, il n'en avait pas envie tout de suite.

    __ Peut-être. Mais quelque chose que je peux affirmer par contre c'est que tu es loin d'être aussi bonne quand tu embrasses. Je crois que les films d'amour ne te conviendront pas dans ta future carrière..

    Puis le jeune homme lui demanda des informations, des nouvelles, à propos de son séjour à l'hôpital. C'est avec un sourire en coin qu'il lui posa la question fatale : Est-ce que son supposé petit ami Alexander Hellwood lui avait rendu une belle visite ? Vous savez, avec les belles fleurs, le bisou et le chocolat ? La réponse était évidente. Non.

    __ Je sais que ce n'est pas vrai. C'est impossible. Et le fait qu'il se soit foutu de toi à ce point ne fait que confirmer mes doutes. Je pourrais bien foutre en l'air votre plan si je le voulais..

    Quelques ragots ici et par-là, et le tour était joué. Isaac avait beau être le grand méchant loup ces derniers temps à Blueside, il avait quand même beaucoup de connaissance. Il ne suffisait que de bien choisir ses cibles, de leur souffler une belle histoire qui se rapprocherait beaucoup de la vérité, et ce qui se passait entre Alexander et Melissa serait révélé au grand jour. Le surfeur ne savait pas exactement de quoi il s'agissait, et le pourquoi de cette histoire, mais il savait que c'était une belle supercherie. Pour tromper qui ? Ça, il ne l'avait pas encore saisi.

    __ Mel', franchement.. Je...

    Il baissa les yeux et secoua légèrement la tête. Que voulait-elle qu'il réponde à ça ? Là, il était vraiment dans une impasse. Ça ne servait à rien de mentir, parce qu'on avait bien vu dans sa voix, le soir de l'accident, qu'il était paniqué. Oui, il avait paniqué. Oui il avait eu vraiment peur pour Melissa. Peur qu'elle meurt, qu'elle le laisse comme ça. Parce qu'il s'en serait voulu pour le reste de sa vie. Il se serait mis la faute sur le dos. Et avec raison, quand même. S'il n'avait pas été là ce soir-là au cinéma, elle ne serait pas en chaise roulante aujourd'hui. Elle ne lui poserait pas cette question qui l'embêtait au plus haut point. Isaac releva la tête vers elle et planta un regard sévère dans les yeux de la blondinette.

    __ Qu'est-ce que tu crois ? Bien sûr que je me suis inquiété. Pas forcément parce que c'était toi, mais juste parce que.. parce que bon ! Ça aurait été inhumain de partir en te laissant comme ça, toute seule !

    Le jeune homme secoua la tête en détournant le regard, comme exaspéré par toutes ces questions.

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Lun 18 Aoû - 21:44


    Ca elle s'en était rendue compte .. Qu'il aimait lui casser les pieds j'veux dire. Il passait son temps à lui pourir la vie et ne s'arrêtait jamais, pas même lorsqu'elle était sur un lit d'hôpital, amnésique après un accident de voiture. C'est vrai qu'elle avait beaucoup de mal à encaisser le fait qu'il aie voulu la rendre plus malheureuse qu'elle ne l'était à attendre bien sagement qu'on vienne lui rendre visite, sachant pourtant que peu de personnes se soucieraient de son sort. Lui, il s'était déplacé, était rentré dans sa chambre. Au départ, elle avait cru qu'ils étaient ensemble, mais avait très vite déchanté lorsqu'elle avait remarqué qu'il se tenait à une distance assez prudente d'elle, comme s'il n'était pas sûr que ce soit une bonne idée. La jeune femme aurait largement préféré qu'il ne se donne pas la peine de prendre un air intéressé, comme si le fait qu'elle soit mal en point changeait quoique ce soit pour lui ! D'accord, si elle était morte sous ces yeux, cela aurait été légèrement différent. Il aurait été traumatisé sans doute, d'autant qu'il était assez fautif .. S'il ne s'était pas élancé en travers de la rue, elle ne l'aurait pas suivi. Et même .. Peut-être que si dès le départ, leur relation avait été meilleure, elle ne se serait pas sentie obligée de se venger parce qu'il avait réussi à la faire tomber sous son charme.

    " Du champagne, quelle excellente idée. On pourrait inviter certaines de mes infirmières à notre petite fête, elles m'ont dit te trouver très à leur goût. Faut dire aussi qu'elles en manquent cruellement. De goût bien sûr. "


    La demoiselle se doutait bien que si Isaac parvenait à la faire céder un jour, il en serait en quelques sortes fier. Pas qu'elle soit une prise de choix, seulement il aurait prouvé qu'elle n'était pas différente des autres, qu'il pouvait l'avoir s'il le désirait. C'est bien pour ça qu'elle résistait encore et toujours. Parce que sinon, elle n'avait pas tellement de raison de le repousser sans cesse, vu qu'elle craquait littéralement pour lui. D'un autre côté, elle en mourrait d'envie. Au moins elle n'aurait plus à lui faire croire qu'elle se foutait pas mal de lui et qu'il ne lui procurait aucune sensation lorsqu'il posait ses yeux pleins de dédain et de méprise sur elle.

    " Oh ... Le problème c'est que quand j'n'ai pas réellement envie d'embrasser quelqu'un, j'me soucie pas tellement s'il apprécie ou non, j'm'applique pas. Je n'pense pas qu'un jour tu saches vraiment c'que j'vaux. "


    Et tac dans les dents xD Bah quoi ? Il la cherchait, il la trouvait c'est tout. Elle aussi était capable de répliquer, peut-être avec moins de méchanceté que lui -ce qui était rassurant dans un sens- mais c'était déjà ça. Sauf que répondre à sa question, ça relevait du suicide tout simplement. Si elle lui disait que oui, Alexander était venu la voir, il verrait bien vite qu'elle mentirait. Et dire non, ça signifiait avouer qu'ils n'étaient pas vraiment ensemble .. Là le beau Jordan se servirait de cette révélation comme d'une nouvelle arme contre elle -comme s'il n'en avait pas assez- et ne se gênerait pas pour colporter la rumeur. Mais de quel droit ferait-il une chose pareille ?! Ils ne connaissaient pas leurs raisons, il ne pouvait pas juger ..

    " Qui te dit qu'on est ensemble parce qu'on s'aime ? Alex est un bon coup, c'est tout. Il n'avait pas à v'nir me voir à l'hôpital. Il n'y a rien à foutre en l'air mais si ça t'amuse sérieusement .. Vas-y. Seulement ça m'désole de voir que tu n'aies pas mieux à faire que des tentatives minables pour me pourrir la vie. "

    Bah quoi c'est vrai aussi ! De quoi se mêlait-il ? Et puis elle ne mentait pas vraiment au fond .. Alex était un bon coup, bien qu'il ne soit absolument pas le genre de Melissa, qui cependant commençait à prendre plaisir à ce petit jeu. Jeu dangereux certes puisqu'ils risquaient leur réputation, cela dit ils pourraient gagner beaucoup. Elle ré-intégrait de la sorte la jeunesse dorée de BlueSide, de laquelle elle avait été évincée après la ruine de ses parents. Lui, elle n'avait pas compris ce que cela lui apportait mais bon .. Du moment qu'il marchait avec elle, le reste n'avait aucune importance. Et voilààà .. On arrivait à cet instant qu'elle attendait tant depuis quelques jours. Enfin il allait être sincère avec elle -du moins elle osait l'espérer- et elle comprendrait peut-être plus facilement qui était Isaac Jordan de cette façon. Il parut franchement destabilisé par cette question, et ça n'était pas plus mal. Il n'avait pas l'intention de se défiler, ni de mentir de toutes évidences. Bientôt la réponse fusa et elle ne put qu'en être agréablement surprise. Il s'était inquiété pour elle alors ? Il avait eu peur qu'elle finisse sa vie au milieu de cette route ? C'était .. Etonnant oui. Ce fut surtout la fin de sa phrase qui la choqua.

    " Oh ? Et depuis quand cela te dérange-t-il d'être inhumain avec moi ? Tu fais tout ton possible pour m'enfoncer un peu plus chaque fois, et j'crois pas que c'que tu m'as fait à l'hosto était plus humain à vrai dire. Te déplacer juste pour m'enlever le peu de dignité qui me restait, j'avoue que là, t'as fait fort. Vraiment. J'pensais pas qu'tu prendrais la peine. Tu dois t'sentir sacrément seul hein ? "


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Mer 20 Aoû - 19:27


    D'accord, ce qu'il avait fait à l'hôpital était loin d'être gentil. Dans toutes les conneries méchantes qu'il avait pu faire jusqu'à ce jour, c'était probablement la pire. Mais allons, voyons, Melissa dramatisait quand même énormément ! Comme toujours, d'ailleurs. Au départ, c'était une blague. Une plaisanterie. Mais mademoiselle ne savait pas ce que ces deux mots synonymes signifiaient, apparemment. Isaac n'aurait pas fait durer la blague jusqu'à la fin de la vie de la blondinette. C'était juste pour voir si elle allait mordre à l'hameçon. Tout le monde était en vacances, à Blueside. Melissa elle restait fidèle à sa ville, et donc le jeune homme pouvait profiter de sa présence. On se divertit comme on peut, hein ! Tant pis pour elle si elle se passerait bien de cela. Lui, non.

    __Je m'étais toujours dit que t'étais vraiment bizarre, beaucoup trop différente des autres. On dirait que tu viens d'une autre planète, parfois. Tu ne fais que confirmer mes doutes. Parce que ma chère, toutes les autres filles ici présentes se disent la même chose que les infirmières de l'hôpital.. Et je n'invente rien.

    Le jeune homme lui sourit moqueusement. Non mais c'est vrai. Elle et ses airs de petite fille " Moi je suis différente, je suis unique ! " Elle commencait vraiment à le gonfler, ce qui n'était pas bon signe pour la demoiselle. Isaac détestait qu'on lui tienne tête de cette façon. Mais en même temps, inexplicablement, il adorait ça. Ça lui donnait encore plus l'envie de lui parler, de l'insulter. Si jamais elle en venait à arrêter de lui répliquer comme ça, il se lasserait rapidement de cette blondasse sans intérêt. Et il irait se trouver une nouvelle victime. Mais visiblement, Melissa était loin de lui laisser avoir le dernier mot. Et ça le réjouissait.

    __Mais alors Melissa, pourquoi m'as-tu embrassé ? C'est vrai quoi, nous étions seuls dans les toilettes. Tu aurais très bien pu te contenter de sortir en pleurnichant. Pourtant, tu m'as embrassé.. Et personne n'a été témoin de cela ..

    Et tac. Dans les dents. Il fallait bien qu'elle en ait eu envie, pour qu'elle le fasse. Rien ne l'obligeait à faire sa petite scène de cinéma de A à Z. Elle n'aurait eu qu'à partir à la lettre L, et sortir en criant à l'aide et en le traitant d'idiot et de salaud. Mais elle l'avait joué du début jusqu'à la fin. La question était : Pourquoi ? Pour en revenir avec cette histoire avec Alexander Hellwood, Isaac ne savait pas vraiment s'il s'en servirait comme arme contre Mel'. Il détestait tout autant ce cher gosse de riche. Mais.. il devait avouer que.. l'avoir complètement à dos ne le réjouirait pas. Alors il se contentait de le haïr, de lui sortir des vannes de temps à autre, mais ne cherchait pas le trouble plus que ça. Parce que ça pourrait dégénérer, et devenir bien pire qu'un simple loisir de méchanceté. Mais quand même, il se demandait ce qui se passait entre eux.

    __Un bon coup ? Alors c'est lui, ton genre de mec ? Ça fait pitié. Si je peux te poser une question.. qu'est-ce que ça te rapporte de faire semblant d'être avec Hellwood ? J'ai beau y réfléchir, je vois vraiment pas ce qui te pousse à le faire..

    C'était déroutant. Enfin bref, en fin de compte il s'en fichait pas mal. Et puis probablement qu'All's Power avait eu vent de ce qui se passait entre les deux idiots, alors tôt ou tard il le saurait. Il aurait juste aimé l'entendre le premier, de la bouche de la concernée. Finalement, la question fatidique sortit de la bouche de la blondinette, ce qui agaça Isaac. Il aurait préféré garder ses raisons pour lui-même, parce qu'il les connaissait très bien. Mais il ne voulait pas les dire. Surtout pas à elle. Ni à qui que ce soit. Il avait bien trop d'orgeuil. Isaac tenait à Melissa, voilà tout. Il ne pouvait dire si c'était un sentiment d'amitié, d'amour, de haine passionnelle.. mais il tenait à elle. Seulement, s'il tenait à elle, c'était parce qu'elle l'amusait, avec ses répliques parfois bonnes et pensées, et parfois trop nulles et faciles à bloquer. Alors s'il lui avouait quoi que ce soit, ce serait terminé.

    __C'est pas la même chose ! J'aime te faire chier, quand tu es en vie. Si t'étais morte, je dois avouer que ce serait pas marrant de s'adresser à un mur ! Il me semble que ce n'est pas si difficile à comprendre..

    Puis il rigola en se souvenant de ce que venait juste de dire Melissa. Qu'il devait se sentir seul ? Non mais elle rigolait ? Il enfilait les histoires d'une nuit, les bons coups, sans se soucier de leurs sentiments. Il avait tout de même de bonnes amies, comme Hearther ou Justine, à qui il pouvait parler sans draguer ou faire quoi que ce soit qui était typiquement Jordanien. Non, il ne se sentait pas seul. Enfin... c'est ce qu'il se bornait à faire croire aux autres..

    __ Et me sentir seul ? Chérie, ouvre les yeux et regarde un peu autour de toi. Comment pourrais-je me sentir seul ?

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Mer 20 Aoû - 22:31


    Loin d'être gentil ? Loin d'être gentil ?! C'était peu d'le dire oui ! Dans le genre odieux, on pouvait difficilement faire mieux. Bien sûr, s'il n'avait pas eu cet air aussi sérieux et déterminé en arrivant dans sa chambre, elle aurait pris ça pour une plaisanterie de mauvais goût. Seulement elle était destabilisée, complètement perdue, désespérée et seule. Lui s'était amusé à lui ruiner le moral, plus qu'il ne l'était déjà. Surtout qu'il avait été son unique visite, bien sûr sa soeur était passée plus tard mais à ce moment là, elle se sentait complètement inutile et particulièrement détestée. Il en avait rajouté une couche, en lui faisait croire qu'elle était lesbienne et garce ... Avouez qu'il y avait mieux comme blague franchement. Lorsque Melissa avait compris qu'il s'était foutu d'elle, ce n'était pas à lui qu'elle en voulut le plus. Elle avait été assez stupide pour le croire, du moins jusqu'à ce qu'on lui démente ses dires.

    " Je préfère qu'on me qualifie de bizarre que de terriblement normale. Les filles d'ici sont dingues de toi parce qu'elles n'ont jamais connu mieux. Le truc c'est qu'à BlueSide, j'avoue, trouver mieux que toi, c'est difficile. Faut dire que les gars bien manquent cruellement ici. Et puis .. Tu as du succès parce qu'elles ne savent pas qui tu es. J't'ai d'ja vu faire ton p'tit numéro de prince charmant, d'ailleurs ça n'te va pas du tout. "


    Oh la jolie blondinette était différente en beaucoup de points par rapport aux pétasses qu'il fréquentait habituellement. D'abord, elle n'était pas aussi superficielle que certaines d'entre elles. Ensuite, elle savait se tenir. Ce n'est pas parce qu'elle était tombée tout aussi bas que ces filles qu'elle allait coucher avec lui, au contraire. Plus elle s'attachait à lui, plus elle repoussait ses avances. Parce qu'il était un salaud, parce qu'elle le savait, parce qu'elle n'était pas assez idiote pour croire qu'une fois qu'il aurait eu ce qu'il voulait, ils continueraient à se voir. D'autant que lorsqu'ils se croiseraient, elle aurait de nouveau droit aux regards froids et méprisants qu'il lui lançait sans cesse. Pour le moment, et ça allait durer, ils s'étaient juste embrassés. Ca aurait pu aller plus loin, sans l'intervention du gérant. Mais elle avait eu besoin ce soir là de se prouver qu'elle n'était pas amoureuse de lui, qu'il pourrait lui arriver n'importe quoi, ça lui était égal. Ben c'était loupé .. Elle s'était quand même pris une voiture de plein fouet pour lui. Enfin à cause d'elle mais bon .. S'il n'avait pas été aussi méchant avec elle, rien ne serait arrivé.

    " J't'ai embrassé c'est vrai ... J'y étais pas obligée. Mais figures toi que me mettre dans la peau d'ta p'tite amie, même dix minutes, c'est pas évident. Il fallait que mon p'tit jeu aie l'air réel, et puis surtout .. Tu n'aurais pas été aussi frustré si j'n'avais pas joué la comédie de cette façon. "

    D'accord d'accord, c'était une véritable hypocrite. Elle avait aimé l'embrasser, bien trop même. Et elle n'avait qu'une envie, recommencer. Malheureusement elle avait foiré. En prouvant en plus qu'elle n'était qu'une dégonflée, puisqu'au lieu de lui laisser finir sa nuit au poste, elle s'était résignée et avait laissé tomber. Elle aurait vraiment dû ne pas s'arrêter en plein milieu, peut-être ne serait-elle pas contrainte de se promener avec ce satané fauteuil roulant, c'était franchement pénible. Et pour la rabaisser un peu plus, comme si elle n'en avait pas eu assez, il ne se gêna pas pour lui poser certaines questions à propos de sa relation avec Alexander, le "grand méchant loup" de BlueSide. C'est vrai qu'c'était assez flou entre eux .. Rien de sérieux bien sûr, sauf aux yeux du grand public. D'un autre côté, il était le premier gars avec qui la demoiselle avait couché depuis Alexandre, et ça elle pouvait pas l'ignorer ..

    " Nan, c'est pas mon genre de mec. Seulement c'est un bon coup quand même. J'me fiche pas mal que tu comprennes pourquoi il est d'venu mon amant régulier, petit ami accessoirement, de toutes façons y a rien à comprendre. Tu veux pas, pour une fois dans ta vie, me foutre la paix ? "

    S'il croyait qu'elle ne voyait pas clair en lui .. Il se plantait lourdement. Bien sûr qu'il était seul. Toutes ses conquêtes ne remplacaient pas l'affection que peut vous apporter une femme, quant à ses amis, il n'en avait sans doute pas beaucoup. Ses parents, Melissa n'en avait jamais entendu parler. Tout comme le reste de sa famille d'ailleurs. Le problème, c'est que ce n'était pas en envoyant balader tout l'monde que quelqu'un parviendrait à dépoussiérer le coeur de pierre dont il était pourvu. Malheureusement, Isaac ne semblait pas être enclin à changer, que ce soit pour elle ou qui que ce soit d'autre d'ailleurs. Tant pis. S'il continuait à jouer son p'tit malin avec elle, il allait découvrir qu'elle savait se défendre.

    " J'suis sûre qu'un jour tu avoueras que j't'aurais manqué. Et puis jamais t'aurais pu me laisser crever sur cette route. T'es trop humain pour ça, même si tu veux pas l'reconnaître. "

    C'est quand vint la suite que la jeune Preston s'énerva vraiment. Il comblait sa solitude avec ces filles ? Qu'il arrête de parler d'elles, ça la foutait en rogne. Si elle était jalouse ? Bien sûr qu'elle l'était ! Mais ça avant qu'il le sache ... C'est sur un énorme coup de tête qu'elle s'avança vers lui, avec ce sourire qui lui était tout spécialement réservé. Là, elle posa sa main sur son torse et le poussa violemment, de sorte qu'il tombe en arrière et aille s'écraser dans l'eau. Il ne méritait que ça, après ce qu'il lui faisait subir .. Elle attendit d'entendre le "SPLASH" avant de lui dire, assez fort :

    " Ca, c'est pour me briser le coeur avec chacune de tes paroles ! "

    Ce qu'elle ne savait pas ? Qu'il avait eu le temps de remonter et d'entendre ce qu'elle venait de dire ..


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Jeu 21 Aoû - 4:21


    Oh mais voyons, vous vous attendiez à quoi ? Qu'Isaac manque une des meilleures occasions de se foutre de la gueule d'une de ses ennemies ? Qu'il parte après l'avoir déposé là, en lui donnant peut-être un espoir que finalement, il ne se foutait pas tant que ça d'elle et qu'il avait pris soin de la ramener saine et sauve de l'hôpital avant de partir ? Ou qu'il reste jusqu'à son réveil et fasse le gentil petit nounours ? On parle bien d'Isaac, là. Chaque opportunité en or était à prendre ou à laisser, et il détestait le gaspillage.

    __ Non, c'est vrai que dans ton cas, tu préfères de loin mes allures de méchant garçon. C'est quoi, ça t'allume que je sois pas à tes pieds non plus, ni galant, et qu'au contraire tu me répugnes ?

    C'était bien vrai, comparé aux autres filles qu'Isaac fréquentait, Melissa était loin d'être pareille. Même comparé à Hearther ou Justine. Ces deux-là étaient plus superficielles, déjà. Mais les autres étaient parfois pires. Le surfeur se fichait bien de si ses conquêtes étaient des deux de piques. Tout ce qu'il voulait, c'était leur corps. Et pas besoin d'être intelligente pour avoir un corps de rêve. Tant qu'il ne les revoyait pas et n'avait pas à supporter leurs discussions des plus ennuyantes sur leurs coiffures, leurs achats et leurs sorties entre copines, ça allait. Voilà ce qui.. l'attirait.. chez Melissa. Sa façon d'être mystérieuse, détachée, intelligente mais tellement belle en même temps. Mais ça, il ne le lui dirait jamais. Les raisons ont été dites plus tôt.

    __ Quelle raison pitoyable. Dans le genre menteries, t'aurais pu trouver mieux quand même, Mel'.

    Lui non plus, n'avait pas détesté le baiser de la blondinette. Il se l'était avoué durant la nuit suivant l'accident, durant laquelle il n'avait presque pas fermé l'oeil. Mais non, il ne l'aimait quand même pas. Elle embrassait bien, c'est tout. Ce n'était pas un exploit qu'aucune fille n'avait réussi à faire jusqu'à maintenant. Embrasser était quelque chose de naturel, de très normal. Tout le monde était comme ça. C'était normal de ressentir quelque chose en embrassant une belle fille. Tout homme normalement constitué aurait eu la même réaction qu'Isaac.

    __ Alors tu veux vraiment pas me le dire ? Tant pis.. je le découvrirai par quelqu'un d'autre je m'en fiche... Et pourquoi tu voudrais que je te foute la paix ? J'croyais pourtant que tu m'aimais bien.. Ton coeur bat-il a un rythme aussi irrégulier qu'à l'hôpital, au moment où je te parle ?

    Isaac n'avait plus de parents. Enfin, ça c'était comment il le voyait. Il en avait, bien sûr. Sinon il ne serait pas là en ce moment. Mais ils l'avaient abandonné, comme des lâches, juste à cause de sa maladie. Donc depuis longtemps, le jeune homme avait tiré un trait sur eux et avait tourné la page. Et il n'avait pas d'autres familles à part eux. Et question amis, il n'en avait peut-être pas des centaines comme certaines personnes, mais au moins ceux qu'il avait étaient des amis en or. Quatre filles ? Quatre filles avec qui il couchait régulièrement. Elles étaient ses seules amies. Donc oui, il se sentait seul, parfois. Contente, Melissa ?

    __ Mais je l'ai reconnu, tout à l'heure.. Je t'ai bien dit que je t'aurais pas laissé crever là. Tu ressemblais à un pauvre petit écureuil, j'ai quand même un peu de pitié.. Et tu m'aurais manqué, c'est vrai. Tu es un vrai divertissement, pour moi. Sans toi, la vie serait des plus banales..

    Voilà ce qui poussa Melissa à s'approcher de lui en roulant sur ses petites roues et le poussa, sans prévenir. C'est ainsi qu'il atterrit directement dans l'eau. Au moins, elle n'était pas si froide, et puis il venait de faire trempette, alors le choc avait été moins brusque. Seulement, il devait avouer que la chute l'avait un peu fait paniquer. Il aurait pu se frapper n'importe où et se faire mal. D'accord, le jeune homme avait fait en sorte inconsciemment que Melissa se fasse frapper par une voiture. Non, à bien y penser, ce n'était même pas de sa faute. Elle n'avait qu'à regarder des deux côtés avant de traverser, comme nos parents nous l'enseignent si bien. Tandis que là, la blondasse l'avait volontairement poussé, de toutes ses forces. Si Isaac avait prévu son geste, il aurait pu se débrouiller pour ne pas tomber. Là, il avait été pris par surprise, carrément. Bref, encore un peu déboussolé, il remonta à la surface rapidement et eut effectivement le temps d'entendre ce que lui gueulait sa chère ennemie. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Lui briser le coeur ? Une fille complètement indifférente n'a pas le coeur brisé après quelques insultes bien placées. L'orgeuil atteint, oui. Mais le coeur ? Non. Alors comme ça, Isaac l'avait touché elle aussi, hein ? Ce n'était pas juste à cause de la morphine ? Franchement, cette femme était encore plus difficile à comprendre que toutes les autres. Aimer Isaac Jordan ? Aimer son pire ennemi ? C'était insensé. Il lui manquait carrément un cerveau, à celle-là. Le surfeur eut soudainement envie de lui jouer un petit tour, pour vraiment tester ses sentiments, son self-control. Il prit donc une grande inspiration et se recala sous l'eau. Puis il remonta à la surface, mais flottant sur le ventre. Gisant là, sans bouger. Ayant pris des cours de sauvetage, il savait comment s'y prendre pour jouer le noyé. Ça marcherait à coup sûr.

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Sam 23 Aoû - 0:53


    Il n'imaginait pas à quel point ce qu'il disait pouvait être vrai? Elle était dingue de lui, elle ne comprenait même pas pourquoi. Il était désagréable, méchant, cruel, et c'était un abruti fini, avouons-le. C'est vrai, quel jeune homme normal torturerait ainsi une fille qui n'avait à priori rien fait de mal ? D'accord, elle n'était pas un modèle de perfection mais quand même ... Elle ne méritait aucunement le traitement qu'il lui infligeait sans cesse. Pour qui se prenait-il à la fin ? Sérieusement, si elle n'était pas autant attachée à lui, ça ferait longtemps qu'elle l'aurait frappé. M'enfin ce n'était pas le cas. Elle tenait énormément à cet espèce d'enfoiré, malheureusement pour elle. Il hantait son esprit jour et nuit, mais ça elle refusait de se l'avouer. Cela risquerait de ne pas durer si elle le voyait se noyer sous ses yeux ...

    " Ah ouais, t'imagines même pas à quel point ça peut m'exciter quand tu me remballes comme ça, quand tu viens m'prendre la tête jusque dans ma chambre d'hosto. Non mais franchement, tu t'rends compte des conneries qu'tu peux sortir des fois ? "


    En fait sur ce coup là, il avait effectivement eu tort. Elle n'appréciait pas qu'il la déteste à ce point et aimerait sincèrement avoir droit à un peu plus de considération de la part du beau Isaac, bien qu'elle savait qu'éspérer serait parfaitement inutile. Et surtout bien trop dangereux. Si elle commençait à s'imaginer tout et n'importe quoi, elle risquait vite de devenir folle alliée, si elle ne l'était pas encore bien sûr. Bon, du moment qu'elle restait elle même : naturelle, un peu "je m'en foutiste" sur les bords et indifférente à souhait. Indifférente à tout sauf à lui forcément ><

    " Je n'mens pas. Il se trouve que j'm'appelle pas Isaac Jordan et que j'ai pas besoin de feindre l'indifférence avec toi. J't'ai embrassé par intérêt, simplement. Et j'n'ai pas apprécié. Tout comme toi. "

    Mouais .. Plus convaincante tu meurs --' Il faut dire qu'elle ne pouvait pas vraiment se trouver d'autres excuses, vu qu'elle n'en avait pas. D'autant qu'il avait raison. Elle mentait, avait adoré ce baiser, et donnerait n'importe quoi pour recommencer. Dommage pour elle, elle n'avait plus aucun prétexte pour l'embrasser, mais elle finirait bien par trouver .. Elle en était sûre, c'était une erreur d'avoir fait ça, pourtant elle ne pouvait s'empêcher de vouloir recommencer encore et encore. Cela dit elle ne se prendrait pas la tête avec ça. Les deux jeunes gens se détestaient, ça n'était pas nouveau, et ça n'était pas parce qu'il lui avait sauvé la vie qu'elle comptait changer les choses. De toutes façons ni l'un ni l'autre n'avait envie que leur relation évolue, elle était "heureuse" comme ça, même si cela devenait assez difficile à supporter.

    " J'ai rien à te dire ! Tu veux les détails peut-être ? On s'est rencontrés dans son hôtel, il m'a invité dans sa chambre, on a fait l'amour dans son jacuzzi, dans son lit et dans sa douche. Tu veux savoir quoi d'plus hein ? Quoi ? Mais de quoi tu parles ? Mon coeur va très bien, et il ne s'accélère pas quand t'es là. Nan mais tu t'imagines quoi là ?! "

    Si seulement elle se doutait que mentir ne servait à rien .. Quoique ça ne changerait rien, vivante et clean, jamais elle ne lui ferait de déclaration d'amour. Et puis quoi encore, il en s'rait bien trop heureux. Vous voulez qu'elle lui dise quoi ? "Oh Isaac je t'aime !" pour qu'il lui réponde "Viens on va dans ma chambre" ? -_-' Elle s'en passerait bien merci. D'un autre côté, c'est vrai que son rythme cardiaque s'accélerait lorsqu'ils étaient proches tous les deux, Dieu merci il ne pouvait plus s'en rendre compte maintenant, à moins qu'ils soient vraiment très très très près d'elle, ce qui n'arrivait pas.

    " Ouais .. Forcément, j'dois être la seule à pas dire Amen à tous tes caprices, t'en trouverais pas deux comme moi et tu l'sais. "

    Ca c'était une évidence. La jeune femme n'était pas vantarde, il savait qu'elle avait raison. Elle était différente, et ne cherchait pas à ressembler à tout le monde. Melissa n'avait à priori plus rien à dire, ce pourquoi aussitôt ces paroles prononcés, Isaac put sentir une force le pousser en arrière, de sorte qu'il s'écrase dans l'eau. Il aurait pu se blesser, certes. Mais ça n'était pas le cas. Du moins c'est ce que la blondinette pensait, jusqu'à ce qu'au bout de quelques instants, elle ne l'entende pas remonter. Awtch. Qu'avait-elle fait ? Bon, ne pas paniquer, il était surfeur, il avait probablement nagé un peu plus loin. Surtout que montrer une once d'inquiétude, ça serait lui prouver qu'elle tenait franchement à lui. Alors la jeune femme ne fit que s'approcher le plus possible du bord, faut dire que c'était pas évident avec sa chaise roulante .. Et lorsque les yeux bleus de la jolie blonde se posèrent sur la surface limpide de l'eau, son coeur s'arrêta de battre un instant. Un cri déchirant fendit l'air, et ne prêtant aucune attention à sa santé physique, elle se releva, très difficilement bien sûr, tomba lourdement au sol une fois, s'appuya contre la rambarde pour se mettre debout, l'enjamba, avec beaucoup de mal, puis plongea. Et non, elle n'avait pas pied, pour la simple et bonne raison que le ponton s'avançait loin dans la mer .. Tant pis pour elle. Avec de la peine, elle remonta à la surface, "nagea" -uniquement grâce à ses bras, ses jambes étant encore trop faibles- jusqu'à Isaac, alors que ses yeux se baignaient de larmes. Appeler un maître nageur aurait été stupide, jamais il ne serait arrivé à temps pour le sauver .. S'il se noyait, la vie de la jolie jeune fille serait simplement gâchée, elle ne pourrait se remettre d'une telle perte, qui de plus, aurait été sa faute.

    " Isaac ! Isaac j't'en prie respires ! "


    Criait-elle en le tirant d'un bras tandis qu'elle se hissait par l'autre sur le ponton.


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Sam 23 Aoû - 1:41


    Pour qui se prenait-il ? Isaac Jordan, tout simplement. Et jusqu’à nouvel ordre, c’était lui-même. Aucun problème de ce côté-là, donc. Aucun trouble de personnalité. Ouais, il semblait être le parfait trou du cul avec elle, et avec plusieurs autres personnes. En fait, c’était le cas, carrément. Mais la plupart du temps, Isaac agissait ainsi pour se protéger, pour cacher d’autres sentiments. Non, Melissa n’avait rien fait de mal, à une exception près. Elle le faisait craquer, de temps à autre. C’est pourquoi il la détestait tant. Parce qu’il gâchait ses résolutions de ne plus jamais poser les yeux sur une femme sauf si c’était pour la ramener dans son lit. Voilà ce qu’elle faisait de mal. Voilà ce qui le poussait à agir ainsi.

    __ Ouais, j’m’en rends compte. Et c’est pour ça que j’arrête pas… T’as jamais pensé que ça pouvait peut-être m’amuser de te faire ça ? Alors arrête de te plaindre, parce que je cesserai pas.

    Elle commençait vraiment à lui taper sur le système, à toujours lui ramener qu’il était méchant et cruel avec elle. C’est ça, pleure, pauvre petite enfant de riche. Melissa ne semblait pas comprendre qu’Isaac était comme ça, point final. Que ses petites leçons de vie franchement ennuyantes n’y changeraient rien. Alors elle pouvait garder sa salive pour d’autres, pas pour lui en tout cas. Alors ouais, elle pouvait toujours espérer avoir un minimum d’attention de sa part. L’espoir fait vivre, c’est ce qu’on dit. Mais il ne lui donnerait jamais ce qu’elle voulait, bien que parfois, il semblerait que c’était ce qu’il désirait aussi. Mais dans des moments où il n’était vraiment pas lucide.

    __ Heu… j’ai pas besoin de feindre l’indifférence avec toi non plus, ça me vient tout naturellement. Et pis t’as raison, j’ai pas aimé non plus. C’est réglé alors.

    Il lui sourit et détourna le regard, comme si elle n’avait pas existé. Au début, c’était marrant, mais cette conversation devenait plutôt lassante. Peut-être ferait-il mieux de lui fausser compagnie et de retourner voir les jolies joueuses de beach volley ? Bref, alors comme ça, elle avait couché avec Hellwood, un peu partout dans sa splendide maison ? Il devait avouer que ça le purgeait un peu. Qu’Alex ait réussi à l’avoir, et pas lui. Pourtant, il était tout aussi méchant, sinon plus même. Le jeune homme la foudroya du regard, mais se rendant compte de son geste, il rigola.

    __ Et c’est pourquoi vous êtes maintenant.. enfin, supposément ensemble ? Quelle bonne idée ! Chapeau.

    Puis elle lui demanda ce qu’il s’imaginait en lui affirmant que son cœur se mettait à battre plus rapidement en sa présence. Il sourit, amusé.

    __ Ce n’est pas ce que je m’imagine, mais bien ce que j’ai vu et entendu, à l’hôpital..

    La blondinette lui dit ensuite qu’il n’en trouverait pas deux comme elle, ce qui le fit sourire. En effet, ce serait bien difficile de dénicher une fille comme Melissa. Il se trouvait chanceux d’ailleurs d’être un jour tombé sur elle.

    __ Je sais, ne t’en fais pas… C’est pourquoi j’en profite autant…

    C’est donc à ce moment qu’Isaac se sentit basculer vers l’arrière et tomba tête première dans l’eau. Il remonta doucement, sans vraiment faire de bruit, et décida ensuite de feindre la noyade, question de se venger mais aussi de voir la réaction de sa chère ennemie. Peut-être que ça lui révélerait quelques petites choses ma foi amusantes. Il tenta donc le coup, prenant sa respiration et se virant sur le ventre.

    Isaac entendit le cri de la mort de Melissa, malgré que ses oreilles fussent dans l’eau. Un sourire se dessina sur ses lèvres, mais il essaya de ne pas rire, question de ne pas se trahir aussi bêtement. Seulement quelques secondes plus tard, il entendit aussi comme un Plouf, puis l’eau se déplaça à côté de lui. Putain, mais elle n’avait pas réellement sauté à l’eau ? Dans son état ? Non mais elle souhaitait réellement sa propre mort ? Le jeune homme faillit capituler et arrêter la blague maintenant, mais son instinct vengeur reprit le dessus bien rapidement, et il se tint tranquillement dans la même position, commençant vraiment à avoir besoin de respirer. Heureusement que la blondinette le prit et commenca à le tirer en nageant bien tranquillement. De cette façon, il pouvait respirer – mais en réduisant bien entendu, pour être plus discret -. Avec force, Mel’ le hissa sur le ponton et se pencha sur lui, l’implorant de respirer. Isaac lutta pour que ses lèvres ne prennent pas une courbure d’amusement. Il ne fit qu’ouvrir les yeux très lentement, et là, incapable de résister, lui adressa un sourire en coin.

    __ On s’inquiète pour moi ?

    Avant même que Melissa ne puisse riposter, il la fit basculer et en quelques secondes, ce fut à son tour d’être penchée sur elle. Il ne savait pas pourquoi il faisait cela, mais en tout cas leurs visages étaient très près l’un de l’autre, et donc leurs lèvres aussi. Le jeune homme lui sourit, amusé, et attendit une quelconque réaction de sa part. Une gifle, ou un baiser. C’était son choix, maintenant.

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Sam 23 Aoû - 14:31

    Elle le faisait craquer de temps à autre ? C'est drôle comme il ne le montrait absolument pas ! Bon, faut dire qu'elle non plus ne passait pas tout son temps à répéter à quel point il pouvait compter pour elle, bien au contraire même ! Mais bon, les ennemis ne finissent jamais ensemble, faut être un peu réaliste. Et puis n'oublions pas qu'ils étaient incroyablement différents, que même s'ils le voulaient, ils seraient incapable de s'entendre. De toutes façons c'était assez clair, ils ne le souhaitaient pas alors ... Bien que Melissa aurait volontiers accepté que leur "trève" dure un peu plus longtemps, jusqu'à ce qu'elle soit complètement remise. Bah ... Au moins ça l'occupait, de se prendre la tête avec lui. Bien sûr c'était plus pénible qu'autre chose mais d'un autre côté, ça ne devait pas la déranger tant que ça puisqu'elle avait demandé à sa soeur de la laisser seule lorsqu'elle avait aperçu Isaac.

    " C'est assez pitoyable de voir comme tu as tellement besoin de me prendre la tête. T'as pas d'autres filles à aller emmerder ? Ou à aller chasser, tout dépend évidemment. "

    La seule attention de sa part qu'elle pouvait attendre, c'était qu'il la traite comme les autres au fond. Vous savez, qu'elle ne soit rien d'autre qu'une fille à avoir, parce que ces derniers temps, elle en avait carrément marre d'être "différente" de toutes ses conquêtes. Qu'il la ramène dans son lit et lui foute la paix finalement ! Peut-être qu'elle devrait accepter ses propositions incessantes, elle serait tranquille et n'aurait plus à faire à lui au moins. Parce qu'elle pouvait être sûre qu'il arrêterait de la chercher tout le temps si elle lui donnait ce qu'il voulait. Bah, faudrait qu'elle y songe dans ce cas ...

    " Je n'te crois pas. Tu n'arrêtes pas d'me faire des avances, là tu dis ça seulement pour pas perdre la face, parce que moi j'veux pas de toi. Seulement je te plais, dis pas l'contraire, tu mentirais. Quoique ça s'rait pas la première fois. "


    Qu'il y retoune voir ses satanées joueuses de beach volley, elle se passerait bien de sa présence aujourd'hui. D'autant qu'il avait décidé de poser des questions bien trop indiscrètes, quant à sa relation avec Alexander Hellwood, le grand méchant loup de BlueSide. C'est vrai que leur liaison faisait jaser, c'était d'ailleurs le but, seulement voilà, Isaac n'était pas censé lui demander ce genre de choses ! Franchement, en quoi ça le regardait ? C'est pas comme s'il était jaloux --' A moins que ce soit le cas ? Après tout, elle avait couché avec Alex, mais refusait encore et encore ses avances. Peut-être que c'était vexant ? Ah, si elle pouvait l'énerver plus, elle continuerait, rien que pour lui rendre la monnaie de sa pièce.

    " Vraiment j'vois pas pourquoi ça t'intéresse tant. J'sors avec Alex, j'suis bien avec lui et aussi bizarre que ça puisse paraître, je l'aime bien. Lui, contrairement à toi, il sait comment on fait pour être agréable avec les gens. Et puis j'crois pas qu'tu me connaisses assez pour te permettre de juger si mes idées sont bonnes ou non, alors ferme la. "

    Il avait de toutes évidences décidé de la mettre mal à l'aise, puisqu'il évoqua l'hôpital, le cardiogramme qui s'était affolé lorsque leurs regards s'étaient croisés .. Génial. Maintenant allez lui trouver une excuse tiens ..

    " Mais je .. J'étais pas dans mon état normal ! T'as pas droit d'me tenir compte de ça, tout c'que j'ai pu dire ou faire quand j'étais sous morphine n'a aucune valeur. La seule chose que j'ressens pour toi Isaac, c'est du dégoût et de la haine, mets toi ça dans l'crâne. "

    Un sourire se dessina sur les lèvres de la jolie Melissa lorsqu'il concéda qu'elle était unique. Ce n'est pas pour autant qu'elle s'empêcha de se venger de tout ce qu'il lui avait fait en le poussant en arrière, afin qu'il tombe dans l'eau. Jamais elle n'avait eu dans l'intention de le blesser d'une quelconque manière, alors croyez la quand elle comprit qu'il ne respirait plus, une immense panique s'empara d'elle. Que venait-elle de faire ? S'il y restait, elle s'en voudrait toute sa vie. Même s'il était relativement seul, il avait quelques amis, sans doute une famille, et tout ceux-là auraient particulièrement raison de la haïr littéralement. Parce qu'elle se fichait de vivre s'il mourrait, elle sauta, avec du mal bien sûr, et tenta de rester à la surface assez longtemps pour remorquer le jeune homme jusqu'au ponton de bois. Elle se hissa, le tenant par le bras et l'étendit sur le sol. Et elle pleurait, à chaudes larmes. Jusqu'à ce qu'il ouvre les yeux. Et que ses lèvres s'étendent en un sourire des plus agaçants. Là, elle n'eut qu'un regret. De ne pas l'avoir noyé elle même. Comment avait-il osé ?! Se moquer d'elle ainsi, non, elle n'acceptait pas. Il y avait beaucoup de mauvaises blagues à faire, mais pas celle-là. Il n'avait pas le droit ! Et cet abruti lui demanda même malicieusement si elle s'était inquiétée pour lui.

    Malheureusement, elle n'eut le temps de dire quoique ce soit, puisqu'il inversa les rôles et ce fut à son tour d'être allongée par terre, alors que le visage du jeune Jordan s'était considérablement rapproché. Nan mais il faisait quoi là ?! Elle aurait voulu .. Le gifler. Le frapper jusqu'à ce qu'il s'excuse, jusqu'à ce qu'il se mette à genoux tellement il avait honte. Sauf que leur proximité lui faisait perdre tous ses moyens, elle se sentait incapable de faire le moindre mouvement. Les yeux fixés sur ses lèvres, elle caressa furtivement la joue d'Isaac. Mais sa raison reprit le dessus sur ses sentiments, et c'est une gifle monumentale qu'il reçut.

    " Comment tu peux faire ça ?! Espèce de salaud ! Lâches moi ! "


    Et de nouveau, elle le poussa, afin qu'elle puisse se relever. Malheureusement pour elle, une fois qu'elle fut sur ses pieds, épuisée par son "sauvetage", elle perdit l'équilibre et se rattrapa sur Isaac, comme si .. Comme si elle lui tombait dans les bras en réalité ..


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Dim 24 Aoû - 21:59


    Non, il ne le montrait absolument pas c'est vrai. Parce qu'il ne voulait en aucun cas que leur relation change. Il ne se voyait pas autrement avec Melissa, point final. Il avait beau, parfois, laisser son esprit vagabonder, ça ne menait jamais à rien. Se voir en train de l'embrasser avec amour et non avec haine, la prendre dans ses bras et la faire tournoyer dans les airs, tout ça lui donnait envie de vomir ou bien de se tirer une balle. Et il n'avait pas vraiment besoin d'un des deux. C'est vrai, ça ne mènerait à rien même juste d'essayer. Ils n'étaient pas fait pour être ensemble. Ils étaient l'opposé de l'autre, beaucoup trop différents. Faire une trève serait une erreur, une grosse bêtise. Isaac n'allait jamais signer un traité de paix avec une fille aussi borner. Se serait comme se rendre, capituler, et il n'était pas un lâche. De toute façon, elle non plus ne semblait pas prête à agiter le drapeau blanc. En tout cas, c'est ce que pensait le jeune homme.

    __ Non, t'es la seule qui arrive à m'amuser à ce point-là. Les répliques te viennent facilement. J'dois avouer que je t'admire, rien que pour ça.. mais pour rien d'autres hein. Alors non, j'ai pas d'autres filles à aller emmerder.

    Croyait-elle réellement qu'il allait arrêter de l'emmerder, si jamais il réussissait à l'avoir dans son lit ? Non, franchement. Isaac ne cherchait même pas à l'avoir dans son lit, en fait. Ce serait beaucoup trop étrange, beaucoup trop.. malsain. Ils auraient envie de se tuer tout en se procurant du plaisir. Non vraiment, le surfeur n'en avait aucunement envie malgré ce qu'il laissait parfois croire. Malgré qu'elle était belle et canon, Melissa avait tendance à le refroidir. Donc voilà, si jamais elle essayait, non seulement elle se frapperait contre un mur, mais Isaac redoublerait ses insultes en se servant de cette tentative pour la rabaisser.

    __ Tu es tellement sûre de toi-même. Ça ne me surprendrait même pas que le matin, tu te regardes dans le miroir en te couvrant de baisers. Melissa.. comment peux-tu croire pendant une seule seconde que tu me plais ? Si parfois j'ai l'air de te faire des avances, c'est juste parce que je m'amuse à jouer avec des sentiments. Le jour où je voudrai réellement de toi, au complet, et bien.. il est loin d'être venu.

    Si faire jaser était le but, pourquoi Isaac, lui, n'avait pas le droit de poser des questions ? Tout cela était très étrange. S'ils tenaient tant que ça à garder un maximum d'informations pour eux, ils n'avaient qu'à ne pas commencer cette stupide rumeur. C'était insensé. Ils étaient insensés. Bon, ce n'était nouveau. On parle quand même en ce moment même du supposé couple Melissa&Alexander. Du jamais vu. Deux personnes très différentes, mais toutes aussi détestables. Leur petit jeu n'amusait guère Jordan, car il ne pouvait obtenir les renseignements qu'il voulait. Oui, ils avaient piqué sa curiosité. Et peut-être que oui, au fin fond de lui-même, il était jaloux.

    __ Je suis capable d'être agréable avec les gens aussi, tu sais. Toi non plus tu ne me connais pas assez pour me juger. C'est juste qu'avec toi, Mel', j'ai pas du tout envie d'être gentil. Pour ça il faudrait que tu changes complètement.

    Non mais elle était qui pour lui dire qu'il était un salaud avec tout le monde ? Ça, il ne le réservait que pour elle, et quelques autres personnes. Isaac avait peut-être l'air d'un deuxième grand méchant loup, mais il savait se tenir, avec les bonnes personnes. Prenez Hearther, Meghan ou Justine. Aucune d'entre elles ne se plaignait de la méchanceté du jeune homme, parce qu'avec elles, il était correct. Mais comment être courtois et civilisé avec une fille comme Melissa ? C'était impensable. Il ne l'aimait pas, point barre. Ça arrive, parfois !

    __ Ça je peux pas te croire ! D'accord, c'est comme de la drogue, mais la dose qu'on donne dans un hôpital n'est pas assez forte pour te faire dire carrément n'importe quoi ! Crois-moi, des hôpitaux, j'en ai visité pas mal dans ma vie. Et jamais je n'ai complètement perdu la tête au point de ne plus savoir ce que je dis quand j'étais sous morphine. Tu peux te mentir à toi-même, mais ça ne marchera pas avec moi..

    Leur petite discussion prit fin quelques instants après. C'est Melissa qui décida de mettre un terme à tout cela en le poussant dans l'eau. Après avoir surpris des paroles assez intéressantes du haut du ponton, Isaac sourit malicieusement et feint de s'être noyé. Ce n'est que quelques secondes plus tard qu'il sentit les bras de Melissa se refermer autour de lui. Il essaya de garder son sérieux, jusqu'à ce qu'elle le hisse sur le pont. Là, il craqua et lui sourit, avouant donc au même instant qu'il lui avait joué un de ces mauvais tours. Alors il ne lui laissa pas le temps de s'exprimer, n'ayant pas vraiment envie de l'entendre rager. Il roula sur le côté, se retrouvant au-dessus d'elle, et la contempla en approchant son visage. Au début, il sourit, sentant qu'elle allait craquer. La blondinette semblait devenir toute molle, et sa main effleura la joue du jeune homme. Il se surpris lui-même à un peu apprécier le geste. Mais bientôt, il ressentit une gifle plutôt que des caresses. Elle commenca ensuite à lui gueuler après et le poussa. Isaac se releva rapidement, se massant la mâchoire.

    __ Traînée !

    Melissa aussi était maintenant debout, mais elle semblait un peu étourdie. Le surfeur la regarda, une éclair de colère traversant ses yeux, et c'est là qu'elle s'effondra dans ses bras. Par réflexe, il la rattrapa, bien que s'il l'avait vu venir il se serait tout bonnement tassé. Le jeune homme la souleva.

    __ Manquait plus que ça.. Tu sais, t'as l'air plutôt mince quand on te regarde mais t'es loin d'être un poids plume..

    Il se mit à marcher jusqu'à la chaise roulante, qui était à quelques mètres de l'endroit où Mel' l'avait repêché. Il la rassit et se recula, la regardant d'un regard indifférent mais qui penchait vers un regard noir..

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Lun 25 Aoû - 14:10


    Non, de toutes évidences, il se foutait bien de lui faire du mal. C'était d'ailleurs l'un de ses passe-temps favoris, et si elle y avait pris goût, cela devenait lassant et surtout terriblement douloureux. Bien sûr, elle avait essayé de ne pas en tenir compte, mais cela s'avérait plus difficile que prévu. Particulièrement depuis qu'elle avait avoué ce qu'elle ressentait pour lui. Elle était donc vulnérable aux yeux du jeune Jordan, qui s'amusait de cette faiblesse. S'il avait voulu la tester en lui faisant croire sa propre mort, il ne devait pas être déçu puisqu'elle avait risqué sa vie pour sauver la sienne. Et lorsque les deux ennemis furent sur le ponton, trempés mais sains et saufs, alors que Melissa bouillonait mais était incapable de bouger, lui souriait, comme s'il était fier de l'effet qu'il avait sur elle. Le repoussant avec violence, elle se releva, non sans difficultés, mais retomba lourdement sur lui, qui la rattrapa de justesse. et l'installa dans son fauteuil. C'est là qu'elle regretta de l'avoir giflé. Pour quelle raison ? Eh bien il faut dire que le soleil qui se reflétait sur la peau humide du surfeur le rendait incroyablement sexy. Qu'il l'embrasse là maintenant et qu'ils n'en parlent plus, tout simplement. Ah mais après ce qu'il avait dit, après avoir prétendu n'être en aucun cas attiré par la blondinette, elle se doutait que ça n'arriverait pas.

    " Tu t'crois drôle ? Apparemment oui. T'as eu c'que tu voulais ? J'ai failli m'noyer pour te sauver, content ? Maintenant tu sais qu'j'ai aucune envie d'te voir crever sous mes yeux. J'peux savoir en quoi ça t'avance de faire ce genre de blagues débiles ? "

    La haine semblait être un puissant aphrodisiaque, car plus il s'évertuait à devenir une personne détestable, plus l'envie de l'embrasser se faisait violente. Sauf qu'elle était encore bien trop faible pour tenter quoique ce soit. Et puis il restait des points à éclaircir. Par exemple, si elle ne lui plaisait absolument pas, pourquoi l'avait-il suivie au cinéma ? Il s'était laissé faire, et peu importe ce qu'il disait, elle était persuadée que leur baiser ne l'avait pas déçu. Tout l'indifférence dont il faisait preuve n'était que mensonge, et il ne parviendrait pas à l'en dissuader. Isaac avait beau être un comédien de talent, il y a des choses qu'il peinait à cacher, et Melissa ne cesserait de poser des questions tant qu'elle n'obtiendrait pas de réponses satisfaisantes.

    " Il s'est passé quoi ? A l'hôpital j'veux dire. T'as eu un .. Problème. Je sais qu'tu vois de quoi j'parle, et je sais aussi qu'c'est pas la première fois qu'ça t'arrive. Expique moi. Et inutile de te défiler, j'suis du genre bornée, j'te lâcherais pas tant qu'tu m'auras pas expliqué c'qui s'passe. "

    Bon, restait un problème. Comment la jolie handicapée allait-elle rentrer chez elle ? Non parce que jouer les héros, c'est bien, mais elle était maintenant épuisée et elle se voyait mal se débrouiller seule avec son fauteuil roulant pour regagner son appartement, qui se trouvait évidemment à l'autre bout de la ville. Téléphoner à sa soeur ? Super idée, si son portable avait pu résister à l'eau. Malheureusement ce n'était pas le cas, il était désormais hors d'usage. Impossible donc de joindre qui que ce soit. Les transports en commun ? Bah ça ... C'était pas super pratique et surtout, il fallait payer, or son porte feuille, elle ne l'avait pas sur elle. Mais peut-être que ...

    " Grâce à toi j'ai un autre problème. J'devrais rentrer chez moi, sauf que j'habite à l'autre bout d'la ville. Ca tombe bien, tu me dois quelque chose. Après tout, j'ai flingué mon portable par ta faute, et j'aurais pu me noyer. Comme j'm'attends pas à des excuses, je veux qu'tu m'ramènes. "


    Sinon quoi ? Bah, Melissa savait comment énerver Isaac, comment le piéger ... Certes, elle n'aimait pas le blesser intérieurement, parce qu'elle n'était pas foncièrement méchante. Seulement elle n'avait pas toujours le choix, il lui fallait se défendre, et tant pis si ça faisait mal. Autant à lui qu'à elle d'ailleurs. Remarquez, il était plus simple de l'atteindre elle que lui, étant donné que son coeur était franchement bien dissimulé sous ses airs d'indifférents chroniques. Mais se fichait-il de vraiment tout ? Il y avait bien des choses qui le touchaient nan ? Une fille en particulier peut-être ? Elle avait entendu parler d'une certaine Marjorie, qui était apparemment l'ex petite amie du jeune homme. Paraissait même que c'était leur rupture qui l'avait changé de cette façon. Au moins elle savait sur quoi l'attaquer, même si ça serait vraiment bas et qu'elle ne le ferait que si vraiment il lui faisait du mal.

    " S'il te plaît. "

    La politesse avec lui était parfaitement inutile, en revanche, dit de cette manière -sur un ton doux et ferme à la fois-, peut-être daignerait-il lui accorder un minimum d'attention. Là, elle attrapa la main du jeune homme, le força à se mettre à son niveau et plongea son regard bleu azur dans le sien. Rien de mieux pour prendre la tête à Isaac Jordan. Si en plus, elle déposait un baiser sur ses lèvres, alors là ... Il aurait toutes les raisons du monde de la frapper. Ou de l'embrasser à son tour ? Savoir pourquoi elle agissait ainsi vous prendrais du temps. Je dirais simplement que la belle Preston en avait envie, et que si en plus ça pouvait le foutre en rogne, elle ne s'en priverait pas. D'un autre côté, si elle voulait rentrer chez elle, l'énerver n'était peut-être pas une bonne idée .. Rah tant pis, c'était trop tard pour regretter.


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Mer 27 Aoû - 0:52


    Lui faire mal, mais seulement avec des paroles. Jamais Isaac n'oserait lever la main sur elle. Et si physiquement, elle souffrait par sa faute, c'était inconsciemment. Comme lorsqu'il avait feint le noyé. Jamais il n'aurait cru qu'elle serait assez folle pour sauter à l'eau dans son état. Ce n'était pas prévu, car elle était faible et il ne voudrait quand même pas qu'elle se blesse une autre fois. Les séjours à l'hôpital, il ne les souhaitait à personne. Par contre, pour ce qui était de l'atteindre grâce aux mots, ça il adorait. Et il savait manier le vocabulaire anglais avec une grande facilité, surtout quand il était temps de blesser une personne et son pauvre petit coeur. Les cheveux mouillés comme ça, et dans ses bras, Melissa reprenait un peu d'allure. Parce qu'au début, ses cheveux étaient mêlés, l'air un peu malpropres et le visage luisant. Tout ça était normal. Mais après une petite baignade, c'était déjà beaucoup mieux.

    __ Ça m'avance que maintenant je sais que toi non plus tu aurais pas voulu me laisser crever sur la route. Alors je me dis que dans le fond, ma réaction était tout à fait normale. Parce que je me suis longtemps demandé pourquoi j'ai aidé la fille que je détestais le plus au monde. Que t'aies fait ça, ça me rassure un peu. Contente ?

    Il ne l'avait toujours pas remise sur pieds. C'est après son long discours qu'il la souleva et l'approcha de sa chaise pour qu'elle aille s'y rasseoir. Le jeune homme se rassit à sa place de départ, sur la rampe du ponton, et continua de regarder la blondinette. Pourquoi l'avait-il suivi jusqu'aux toilettes lors de leur rencontre au cinéma ? Bonne question, que lui-même n'arrivait pas à élucider complètement. D'abord, le film était assez mauvais et surtout pas vraiment épeurant. Ensuite, le jeune homme avait toujours voulu.. comment dire.. tenter le diable. Je m'exprime peut-être mal. En tout cas, ce qui était arrivé était arrivé, on ne pouvait pas nécessairement l'expliquer. Mais il ne regrettait pas de l'avoir suivie, néanmoins. Melissa lui rappela ensuite les événements qui s'étaient produits à l'hôpital. Par rapport au moment où il s'était sentit un peu perdu. Le jeune homme détourna le regard, soupira, et baissa les yeux.

    __.. J'ai .. une maladie. Et cherche pas à la trouver sur internet pour te renseigner ou quoi que ce soit, parce que même moi j'ignore de quoi il s'agit. Les médecins aussi, d'ailleurs. Ça a pas de foutu nom. ... C'est.. ma mémoire. Cette partie de mon cerveau a une défaillance. Parfois, j'ai des blancs de mémoire. Des trous, comme si on déchirait certains bouts sur une bande de film. Alors j'oublie des moments de ma vie, rapidement .. Voilà, c'est tout.

    Avouer tout ça aussi rapidement et sincèrement, c'était une grande première. En effet, tout le monde ignorait ce qui se passait vraiment dans la tête du jeune Jordan dans ces moments-là. Certains de ses amis connaissaient l'existence de cette maladie, mais ignorait vraiment toutes les répercussions que ça avait eu sur le jeune homme. Et aussi les symptômes, car non seulement il pouvait perdre la mémoire, mais aussi perdre conscience pendant un cours laps de temps. Ce n'était pas arrivé récemment, heureusement. Melissa lui demanda ensuite de les mettre à égalité - enfin, c'était une façon de le dire - en la ramenant chez elle. Isaac fit la grimace, visiblement pas du tout enchanté par cette demande et leva enfin les yeux vers elle.

    __ J'dois avouer que l'idée de me suicider en foncant dans un mur à 200 km/h m'a traversé l'esprit, juste pour que toi aussi tu y restes. Mais c'est peut-être un peu trop poussé..

    Il lui sourit moqueusement. Il ne voulait quand même pas perdre la vie lui aussi. Ce serait un beau gâchis ! Alors il renonca à cette idée un peu loufoque. Oui, bien des choses le touchaient. Peut-être un peu trop d'ailleurs. Trop à son goût. Malgré ses airs du mec indifférent, il avait peur de tout, il avait trop de faiblesse. Le jeune homme avait des points faibles à cogner par dizaines, et tout ce qu'il espérait c'était que personne ne les trouve. Surtout un d'eux en particulier, parce qu'il craquerait complètement. Et ce ne serait pas joli à voir.

    __ D'accord, d'accord. Mais tu touches à rien. J'veux pas que ma bagnole empeste ton odeur d'hôpital.

    Oui, l'hôpital avait une étrange odeur. Pas une odeur de mort nécessairement, bien que c'était peut-être dans le mélange. Mais, une fragrance très désagréable qui rappelle l'odeur du sang, des médicaments, des solutés et antibiotiques. L'odeur de la maladie et de la souffrance. L'odeur des souvenirs qu'Isaac aurait préféré oublier. Alors avoir Melissa à côté de lui, qui sentait à plein nez cette senteur, c'était très désagréable. Au moins, sa petite ballade dans l'eau avait un peu aidée. Mais la chaise roulante elle, venait directement de cet endroit maudit. D'ailleurs, où allait-il la mettre, cette chaise ? Dans sa valise ? Mouais, espérons seulement que le métal n'égratignerait pas sa belle peinture rouge.

    Là, après cette réplique lâchée à l'improviste, Melissa lui prit la main et l'abaissa à son niveau. Isaac fronça les sourcils et se laissa faire, par curiosité simplement. Leurs yeux se croisèrent, mais ne s'évitèrent pas. Le jeune homme contempla ses magnifiques iris et resta là, bouche pincée, à attendre qu'elle fasse ce qu'elle avait en tête. Puis il sentit la tête de la blondinette s'approcher, et le vit aussi en fait. Et ses lèvres se posèrent sur les siennes. Inconsciemment, il ferma les yeux à ce moment. Le jeune homme lui rendit son baiser, ouvrant la bouche sans toutefois rendre cet échange langoureux. Il ne faisait que l'embrasser comme on le fait dans les films, si bien. Il n'était pas un novice dans ce domaine, loin de d'ailleurs. Après quelques secondes, Isaac réalisa ce qui se passait. Il repoussa donc brusquement Melissa et la foudroya du regard.

    __ Mais à quoi tu joues là ? Ça va pas dans ta tête ? Et ne me dis pas que c'est encore la morphine parce que...

    Et il éclata de rire. Il riait avec amusement, diaboliquement, d'une façon perverse, heureux, fier, rassasié, euphorique, délibérément, comme vous le voulez.

    __ Tu m'aimes !



_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Mer 27 Aoû - 18:47

    Qu'il lève la main sur elle un jour pour voir. Il n'en ressortirait sans doute pas vivant ! Déjà qu'il était détesté par tous les Preston pour la faire souffrir à ce point, si en plus il se mettait à la frapper, ses frères n'hésiteraient pas à jouer des poings histoire de lui faire regretter d'être né. Peut-être qu'elle n'avait pas tellement d'amis. Mais elle pouvait compter sur sa famille, bien que peu présente ces derniers temps. Jayke la défendrait, assurément. Alex .. Il était parti mais bon .. Qui sait ? Peut-être qu'un jour il reviendrait. Melissa priait pour le revoir chaque soir, alors .. D'un autre côté, après les avoir abandonné aussi lâchement, il n'avait plus sa place chez eux. Mais il avait promis. Promis qu'il reviendrait la chercher, qu'ils s'en iraient tous les deux, pour vivre tranquillement et heureux. Autant vous dire qu'elle avait arrêté d'espérer tomber sur lui quand on sonnait à la porte. M'enfin .. Il restait son frère, et elle l'aimait.
    Il est vrai que la jeune fille avait meilleure mine après avoir pris un bain forcé. Ses cheveux, trempés, tombaient sur ses épaules dénudées. Sa jupe n'était pas transparente mais presque. Son haut lui collait à la peau, sensation très désagréable. Et pourtant, on ne pouvait dire qu'elle était repoussante, au contraire même ..

    " J'aurais pas voulu te laisser crever ouais. Mais t'as jamais imaginé que j'te détestais moins que toi ? Ce qui expliquerait pourquoi j'ai sauté. Pas pourquoi tu m'as sauvée. Isaac t'es un salaud, et entre toi et moi, t'aurais jamais dû faire ça. "

    Quoi ? Non, elle voulait pas mourir. Enfin .. Nan, elle voulait pas. Seulement mettez vous à sa place. Maintenant, elle lui devait la vie, et ça c'était horrible. Parce que franchement, le remercier comme il se doit reviendrait à se mettre à genoux devant lui --' Il en profiterait trop, il aimerait trop ça. Peut-être que c'était la seule raison qui l'avait poussé à lui tendre la main. Peut-être qu'il se doutait qu'elle lui en serait reconnaissante, qu'elle lui devrait quelque chose, et que tout ce qu'il souhaitait c'est avoir la satisfaction de la voir soumise devant lui. Ca lui ressemblerait bien nan ? Elle ressentit alors un petit pincement au coeur. Elle l'aimait. Et s'en rendre compte, c'était difficile, très difficile. Lui faire une déclaration d'amour ? Et puis quoi encore --' Surtout qu'ils avaient, pour une fois, une conversation .. Disons sérieuse, sans pour autant avoir envie de se sauter à la gorge. Il lui expliquait enfin, ce qu'il cachait comme ça. Et c'était plus inquiétant qu'autre chose ..

    " Une maladie ? T'es .. Malade ? Oh je .. J'm'attendais absolument pas à ça. C'est .. Depuis qu't'es gosse ? Ou c'est arrivé plus tard ? Et tu t'en souviens après ? Parce que de toutes évidences, tu t'souviens de tout c'que j'ai pu dire ou faire à l'hosto, alors que même pour moi c'est l'trou noir. D'ailleurs ça s'rait sympa d'me l'dire. D'autant qu'tu sais c'que c'est de perdre la mémoire, alors franchement .. Et j'suis .. Surprise que tu m'dises ça comme ça. Mais c'est .. Sympa. "

    Elle était assez flattée de ces confidences. C'est vrai, il ne devait pas en parler à grand monde étant donné que personne ne le savait -auquel cas des rumeurs circuleraient et ça ferait longtemps qu'elle serait au courant-. Pourquoi lui disait-il alors ? Cela signifiait-il qu'il avait assez confiance en elle pour être sûr qu'elle n'en parlerait pas ? Que de questions. Enfin elle avait habitude avec lui, mais ça devenait lassant de toujours se demander s'il la détestait autant qu'il le prétendait. Soit dit entre nous, elle n'y croyait pas une seconde mais bon .. Pas que c'était impossible qu'elle soit haïe de qui que ce soit. Seulement voilà, il avait l'air de tenir à elle, du moins assez pour venir la torturer chaque fois qu'ils se voyaient et assez pour lui sauver la vie, assez pour venir la voir à l'hôpital alors qu'il détestait ça.

    " Aha très amusant. T'es un comique toi hein ? Tu veux m'tuer ? Fallait pas v'nir m'aider devant l'ciné, moi j'demandais que ça. Mais visiblement tu m'aimes trop pour ça (a)"

    Bon Melissa n'était pas du genre vantarde et elle ne s'imaginait pas qu'il puisse l'aimer comme elle l'aimait. Et ça ne serait jamais le cas. Parce qu'il ne tombait pas amoureux. Pourtant, il l'avait aimée cette .. Marjorie. Même sans la connaître, elle la haïssait curieusement. Jalousie, quand tu nous tiens .. La preuve, rien qu'en pensant à cela elle s'énervait, et on pouvait l'entendre dans sa voix.

    " Je n'vais rien toucher ça va ! Ta caisse sera aussi impeccable à l'allée qu'au retour. "

    Et voilà .. La jolie blonde venait de faire une autre erreur. Ca devenait monnaie courante à force. L'embrasser, c'était bien. Mais qu'il soit d'accord et qu'il apprécie serait encore mieux. Dommage pour elle, ça ne risquait pas d'arriver et lorsqu'elle posa ses lèvres sur les siennes, elle en était bien consciente. Ce pourquoi elle fut plus que surprise lorsqu'il se laissa faire, et qu'il lui rendit son baiser. Ca, c'était une première ! Enfin non, il avait fait la même au cinéma, mais après ce qu'elle lui avait fait subir, c'était étonnant. La demoiselle en profita, jusqu'à ce que, réalisant qui il était en train d'embrasser, il la repousse brusquement. Cette réaction était déjà plus plausible à vrai dire .. Pourtant, un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle lui plaisait et maintenant elle le savait.

    " Ce qui ME prend ?! Nan mais tu rigoles ou quoi ? T'en as mis du temps pour m'repousser dis moi .. J'étais sûre que tu mentais quand tu disais qu'j'embrassais mal. T'es un piètre acteur sans vouloir te vexer. "

    Là, il comprit finalement. Oh que oui elle l'aimait. A en crever même. Et alors ? Tout le monde s'en foutait, lui le premier. Tout ce qui comptait, c'était lui, son plaisir, ses désirs. Pas ceux de la blondinette. Bah tant pis .. Elle acceptait son sort. C'est sûr qu'être amoureuse d'un salaud, c'était difficile. D'un autre côté, il ne risquait pas d'éprouver des sentiments pour quiconque, alors c'était pas si mal. Bon et puis là, elle n'avait qu'une envie, qu'il lui offre un baiser. Jusque là, seule elle avait eu ce courage, seule elle avait su ravaler son orgueil et avait montré qu'elle le désirait clairement. Pourquoi pas lui ?

    " Ferme-la et embrasse moi abruti. "


    S'il allait le faire ? Rien n'était moins sûr. Il avait sa fierté, et ce n'est pas pour un baiser qu'il allait la laisser tomber.


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Mer 27 Aoû - 23:40



    Alors comme ça, la famille Preston était au courant de ce qu'Isaac Jordan faisait subir à la petite Melissa ? Marrant. Il l'obsédait vraiment, hein. Elle ne pouvait même plus s'empêcher d'aller en parler à tout le monde, même à sa famille. Si Isaac avait été ainsi, il n'aurait pas pu aller en parler à ses parents, lui. Ils étaient disparus en fumée, et même dans son coeur et dans sa tête ils n'existaient plus depuis longtemps. Morts et enterrés, et c'était probablement beaucoup mieux ainsi, pour eux mais surtout pour lui. Bref, Isaac ne pensait pas à cela puisqu'il n'y pensait plus jamais. Non, en ce moment, il regardait les belles prunelles de Melissa, beaucoup plus attirante depuis son bain forcé. Tout de même, il restait sur ses gardes et insultant.

    __ Il n'y a pas de "entre toi et moi". Alors tu ne me dicteras certainement pas quoi faire de ma vie.

    Le jeune homme la fusilla du regard et se redressa un peu en soupirant. Elle avait vraiment le don de le gonfler. Et puis elle ne lui devait rien, même s'il lui avait un peu sauvé la vie au cinéma ce soir-là. Isaac n'attendait jamais rien de personne. S'il avait bien une qualité, c'était de savoir donner sans rien attendre en retour. Pas mal, n'est-ce pas ? Alors vraiment, Melissa n'avait pas à se tourmenter avec cette histoire. Isaac avait agit comme il pensait bien agir, maintenant valait mieux ne pas reparler de cette soirée et continuer à aller de l'avant. Melissa lui posa alors une question qui le déstabilisa, bien qu'il l'attendait depuis un moment. Sachant qu'elle était têtue, Isaac ne trouva pas la force de lui mentir ou d'éviter le sujet.

    __ Ouais, malade. C'est arrivé quand j'avais cinq ans.. la première fois..

    Isaac ferma les yeux un instant, et tout lui revint. Il était allongé dans une salle, tout seul. Ses parents étaient de l'autre côté de la vitre, mais il ne pouvait les voir. C'était comme un miroir, mais ceux qui étaient de l'autre côté le voyait très bien. Le gosse était poussé dans une grosse machine, il avait les yeux fermés. Des bruits, des bips, de la lumière. Ça l'avait traumatisé. On était en train de scanner son cerveau pour trouver la défaillance dans son stockage de la mémoire. Ça, il ne le comprit que bien des années plus tard. Encore aujourd'hui, les images de ce séjour à l'hôpital étaient claires, nettes et précises. Et elles lui glacaient le sang.

    __ J'ai récemment trouvé un moyen de me souvenir de tous les événements que j'ai manqué dans ma vie.

    Là, il frissonna. Son corps s'était mis à trembler quelques instants, mais il chassa bien vite ces spasmes, tout en chassant les images qui lui revenaient à l'esprit, qui avaient d'abord été oublié. Sa maladie existait parce que son corps avait trouvé un moyen de se protéger contre les chocs émotionnels. Dès qu'il vivait un moment troublant et déstabilisant, sa mémoire s'empressait de l'effacer. C'est pourquoi il ne s'en souvenait jamais. Vous devinez ainsi que depuis qu'il avait trouvé un moyen de s'en souvenir, Isaac se rappela des moments qui le perturbèrent. Des moments qu'il aurait préféré oublier encore une fois. Malheureusement, il ne l'avait pas su avant. Isaac tenta de garder son sang-froid alors qu'il expliquait à Melissa ce fameux moyen.

    __ Je vais chez l'hypnotiseur et il arrive à faire remonter à la surface tous mes souvenirs égarés. C'est simple, mais il fallait quand même y penser ..

    Non, il n'en parlait pas à beaucoup de monde. Personne, d'ailleurs. Melissa pouvait-elle se sentir privilégiée ? Peut-être. En temps normal, Isaac ne lui aurait pas parlé de tout ça. Mais après ce qu'il venait de lui jouer comme vilain tour, il s'était sentit un peu obligé de lui révéler tout. Culpabilité venant de la part de Jordan ? Un tout petit peu. Juste un peu. C'est peut-être vrai qu'il avait été trop loin et qu'il ne connaissait pas assez bien les limites des autres. Finalement, Melissa lui demanda de la raccompagner chez elle, ce qu'il ne pouvait vraiment refuser vu son état. Il tenta quand même une petite réplique bien placée, qui eut le don de la piquer.

    __ T'aimer trop ? Dans tes rêves, Mel'. Et puis on va pas revenir là-dessus, je me suis déjà expliqué sur le sujet.

    C'est à ce moment que la tête de la blondinette s'approcha de celle de son pire ennemi. C'est à ce moment que leurs lèvres se collèrent l'une sur l'autre, dévoilant une partie d'eux-mêmes qu'ils ne s'étaient jamais montrés auparavant. Les deux ennemis jurés, là sur la plage, qui s'échangeaient un baiser des plus passionnés. Avant qu'Isaac se rende compte de son erreur et se recule en la traitant de folle.

    __ Chacun notre vocation !! Et puis tu m'as pris par surprise.. Et un conseil, brosse-toi les dents, merde !

    Isaac mit un temps de réaction, et éclata de rire. Mais bien sûr. La morphine n'était qu'une couverture. En fait, bien qu'elle le nie, Melissa l'aimait. C'est ce qu'il s'exclama, surpris mais surtout satisfait que tout soit aussi clair maintenant. La demoiselle ne lui répondit que par un " Ferme-la et embrasse-moi abruti ". Il ne se ferait pas prier.

    __ Avec joie.

    Le jeune homme se pencha vers la blondasse et recommenca à l'embrasser fougueusement. Il se sentait un peu con d'embrasser une fille en chaise roulante, mais c'est la vie. Leurs langues se touchèrent de temps à autre, mais Isaac préférait en rester au stade des lèvres entreouvertes. Il n'avait jamais aimé les langues. Puis après un instant, il s'arrêta et se détacha d'elle. L'air grave, impassible, il se releva et fixa Melissa, les sourcils légèrement froncés.

    __ Je te ramène chez toi.

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Jeu 28 Aoû - 0:45


    Non .. Elle ne tenait pas à lui à ce point. Enfin si mais .. En parler à sa famille n'était pas vraiment l'un de ses passe-temps favoris. Le truc c'est que souvent, après leurs échanges verbaux, elle rentrait chez elle abattue. Eh oui, quand il voulait, il pouvait vraiment la toucher, lui faire mal. Alors, son frère, Jayke, qui voyait directement quand elle n'était pas au top de sa forme, lui posait des questions, auxquelles elle se résignait à répondre. Pas le choix, il insisterait et finirait par trouver alors .. Parfois, elle pleurait dans ses bras, passait des nuits entières à se poser des questions, comme ce qu'elle avait pu faire pour mériter un tel sort. Les Preston avaient appris à détester Isaac Jordan sans le connaître, malheureusement, la jolie blondinette ne leur fournissait aucune raison qui pourrait réhausser leur opinion à son sujet. Il était un salaud avec elle, ça c'était clair, et jamais il ne lui avait prouvé qu'il voulait changer. Bien sûr que non. Il n'en avait aucune envie naturellement.

    " J'ai pas la prétention d'te dicter sa vie. Mais j'aurais préféré qu'tu te casses sans te retourner. "

    Il était malade .. Etait-ce grave ? Bien sûr, pour lui ça l'était. Mais .. Pouvait-il y avoir des conséquences irréversibles sur son cerveau ? Après tout, elle ne savait pas de quoi il en retournait, de même pour lui et les médecins. Melissa craignait maintenant qu'il perde connaissance juste sous ses yeux. Comment réagir dans ce cas ? L'aider ? Mouais .. Et de quelle façon ?! Se montrer gentille avec lui et tout, elle en était incapable, pas après tout ce qu'il lui avait fait. Et puis après il croirait encore qu'elle était folle amoureuse de lui -ce qui n'était pas faux certes mais bon- et la charrierait parce qu'elle se serait inquiétée pour lui. Elle avait assez de sa fausse noyade avec ça. N'empêche, elle pouvait bien se montrer sympathique, il lui confiait un secret qu'il ne confiait à personne, et ça contrairement à ce qu'elle montrait, elle en était ravie. Pas qu'il soit souffrant bien sûr, mais qu'il daigne lui adresser la parole pour autre chose que l'insulter et la rabaisser.

    " .. J'suis désolée d'apprendre ça. 'Fin nan parce que c'est pas ma faute mais bon .. Ca doit pas être évident. Comment ont réagit tes parents ? Ils te soutiennent ou .. ? "

    Et si ça lui était arrivé à elle ? Elle n'aurait pas supporté. Être amnésique quelques jours avait été atroce, elle avait eu beaucoup de mal avec cette situation. En revanche, lui était dans un cas différent, cela se passait régulièrement. Ses parents l'auraient soutenue elle. Ils l'auraient aidée. A moins que même atteinte d'une maladie incurrable ils lui préfèrent l'argent ? Parce qu'on ne peut pas dire qu'ils aient été très présents dans sa vie. Quand Melissa avait appris l'infidélité de son père, elle en avait été très énervée et déçue, elle avait décidé de ne plus lui adresser la parole. Finalement, elle l'avait compris. Il n'aimait simplement plus sa femme, mais restait avec elle car un divorce coûtait cher. Trop cher. Maintenant qu'ils étaient ruinés, ils devaient réellement faire attention. M'enfin ils n'avaient plus à se préoccuper de leurs enfants, qui leur avaient apporté plus de problèmes qu'autre chose. Entre la bisexualité du premier, le caractère de chien du deuxième, la "perfection" de la troisième et surtout la grossesse de la dernière .. Quoi ? Oh ouais .. Melissa était tombée enceinte. Il y a longtemps. Très longtemps.

    En effet. La jolie blondinette avait été amoureuse d'un garçon, un amour de jeunesse. Seize ans, qu'elle avait. Ils étaient sortis ensemble, et .. Avaient couché ensemble bien sûr. Sans se protéger. Mais un enfant, à cet âge là, ça n'était pas ce qu'il y avait de mieux. Lorsque la nouvelle s'était répandue, elle avait failli quitter la ville, attristée par les rumeurs qui couraient sur elle. Elle avait tenu, avait élevé le bébé. Qui était, officiellement, son petit frère. Bah oui, imaginez la réputation de ses parents si ça s'apprenait .. Elle savait ce que c'était d'être abandonnée. Ses vieux faisaient juste acte de présence dans sa vie. Alex avait fait la même chose, suivis de près par tous les amis de la belle Melissa. Ce dont elle avait besoin ? Qu'on lui fasse comprendre qu'on tenait à elle, qu'on l'aimait, qu'on avait besoin d'elle. Mais ça, c'était pas Isaac qui le ferait. Il ne tenait pas à elle, il ne l'aimait pas et n'avait pas besoin d'elle.

    " En tout cas tu m'aimes trop pour vouloir ma mort, j'me trompe ? "


    Evidemment, il n'était pas un psychopathe non plus. Qu'il l'apprécie ou non, il restait un être humain -si si, même si ça se voit pas !-. Et il restait un homme, qui n'était pas insensible aux jolies filles. Ce pourquoi il ne l'avait pas repoussée, lorsqu'enfin elle avait osé l'embrasser. Pour quelle raison exactement ? Peu importait, elle l'avait fait et avait aimé ça. Lui aussi de toutes évidences, elle rêvait juste de recommencer maintenant. Et il pourrait nier et encore nier, elle restait persuadée qu'il ne faisait que feindre cette indifférence, qui commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs.

    " La tienne n'est de toutes évidences pas la gentillesse et l'aimabilité. Tu auras beau dire tout c'que tu voudras, tu aimes que j't'embrasse, preuve étant qu'il faut être deux pour s'embrasser. "


    Melissa affichait un sourire radieux, sûre d'elle bien que sérieusement ébranlée par ce retournement de situation. Il se comportait bizarrement, pas comme d'habitude et bien que ce n'était pas désagréable, elle ne comprenait pas tellement. Comment peut-on changer à ce point en si peu de temps ? Nan, ça n'était sûrement que temporaire hein ? Pour s'en assurer, elle lui demanda, assez fermement, de l'embrasser. Et contre toute attente, il s'éxecuta "avec joie" même. Woaw .. Ils laissèrent leur corps parler pour eux et échangèrent un baiser des plus langoureux, mais alors qu'elle allait passer sa main dans ses cheveux afin de l'approfondir, il se détacha d'elle. Un regard impassible, comme s'il se fichait totalement du fait qu'il venait de confirmer à sa pire ennemie qu'elle lui plaisait effectivement. Là, il lui dit simplement qu'il devait la ramener et elle acquiesça. Tous deux se dirigèrent silencieusement vers la voiture du jeune homme, alors que la jolie blonde continua de se ressasser la scène qui venait de se dérouler. Son coeur battait encore à la chamade, à tel point que sa seule crainte fut qu'il puisse l'entendre. Ridicule certes mais elle n'était plus totalement elle même là, vous l'aurez deviné ..

    " Il faut qu'tu m'aides .. Pour monter dans ta voiture j'veux dire. "


_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Jeu 28 Aoû - 1:20


    Isaac ignorait à quel point il pouvait lui faire du mal, c'est bien vrai. Pour lui, ce n'était qu'un passe-temps, un loisir bien sympathique. Puis Melissa y prenait par et lui répondait, lui répliquait. Dans sa tête, c'était parce que ça l'amusait elle aussi de jouer à ce petit jeu de chats et chiens. S'il avait su qu'elle pleurait en rentrant chez elle le soir, aurait-il arrêté ? Non. Franchement, à quoi pensiez-vous ? xD Qu'il allait devenir un petit mouton tout gentil et qu'il allait s'excuser auprès d'elle ? Il aurait simplement redoublé d'efforts pour la faire souffrir un maximum. Isaac aimait être détesté. Il aimait faire du mal aux autres ! C'était un peu comme sa vengeance envers ses parents.

    __ Et te réveiller en étant seule ? Te réveiller dans ton lit d'hôpital et ne pas savoir où tu es, ne pas savoir ce qui s'est passé et n'avoir personne à qui t'accrocher ? Crois-moi, tu me remercieras un jour. J'sais c'que je dis. Alors arrête un peu.

    Isaac pouvait perdre conscience n'importe quand, mais surtout quand il était confronté à des situations spéciales, choquantes, stressantes. Dès que son coeur se mettait à battre trop rapidement, ou qu'il avait à trop réfléchir, tout semblait s'arrêter dans son cerveau. Et il tombait. La plupart du temps, il se fracassait la tête sur le sol et c'est ce qui lui valait ses séjours à l'hôpital. La perte de conscience en tant que telle n'était pas si grave. C'était la chute qui pouvait être très dangereuse. Il aurait fallu que quelqu'un reste à ses côtés constamment pour la prévenir. Pourtant, il restait un solitaire.

    __ Non. Ils sont partis habiter en France parce qu'ils supportaient plus mon état. Remarque j'm'en fiche complètement d'eux. Ils n'ont fait que pourrir ma vie en profitant justement de ma maladie.

    Peut-être qu'il en disait un peu trop ? Peut-être que Melissa allait tout comprendre en un éclair. Quoique ce n'était peut-être pas si évident, quand on vient de l'apprendre et qu'on essaie encore de comprendre et de remettre toute l'information en ordre.

    Non, lui non plus ne supportait pas d'être amnésique comme ça. Imaginez ce que ce serait plus tard. Il serait probablement - sûrement - atteint d'Alzheimer. Alors il oublierait tout, referait les mêmes mouvements à dix secondes d'intervalles. Si c'était le cas, il demanderait à son infirmière de l'étouffer avec son oreiller. Ce serait franchement insupportable de vivre avec la mémoire d'un poisson rouge. En fait, on n'appelle même plus ça " vivre ". Déjà qu'en ce moment, il trouvait la vie dure à ne jamais se rappeler et devoir payer 100$ à chaque consultation de l'hypnotiseur alors qu'il était paumé. Quand on le voyait aller, on le pensait au-dessus de ses affaires, confiant et tout, alors qu'il était faible et dépendant des autres. Ça par contre il ne le montrerait jamais. La faiblesse était la pire chose au monde. Surtout pour un mec comme lui, car tous ses ennemis pourraient l'utiliser contre lui. Ils auraient toutes les raisons du monde de le faire, bien que ce soit cruel.

    Melissa, qui avait eu un gosse ? Wow. C'est une des choses à laquelle on ne s'attend vraiment pas. Elle qui semble agir comme une sainte. Elle qu'on surnomme la Vierge Marie dans son dos. La petite fille sage bien qu'elle s'habille un peu plus osée. Isaac n'aurait jamais imaginé cela, et il ne l'imaginait pas encore, étant donné qu'il l'ignorait toujours. S'il le savait, il changerait complètement sa façon de la percevoir. Peut-être même qu'il ne lui adresserait plus la parole, sans forcément savoir pourquoi.

    __ Tu ne te trompes pas. Mais ce serait la même chose pour un vers-de-terre. Je les trouve dégoûtant, et pourtant je ne leur souhaite pas de mourir.

    Belle comparaison, vous ne trouvez pas ? Non mais sérieusement, Melissa semblait avoir trop confiance en elle. Bon, peut-être qu'elle se doutait de plus en plus de son attirance pour elle. Mais qu'elle cesse de toujours la ramener sur le plancher ! Isaac allait continuer à la détester de plus en plus si elle continuait. Il en avait assez de l'entendre se vanter comme ça ! Il savait qu'elle l'aimait bien, ou qu'elle l'aimait tout court. Et il ne l'embêtait pas autant. Juste un peu, le temps de la faire rager. Qu'elle lui fiche la paix rien qu'une minute. En fait une minute c'est beaucoup trop court.

    __ D'accord. J'aime quand tu m'embrasses. Tu embrasses très bien d'ailleurs. Mais quel homme n'aimerait pas ? T'es belle, je peux te l'accorder. Ça change rien au fait que mentalement, tu ne me plais pas du tout. L'attirance physique ne nous mènera jamais à rien.

    Et pourtant il l'embrassa une seconde fois quand elle le lui demanda très..poliment ? Rolling Eyes Non, c'est décidément pas le bon mot. Après cet échange, Isaac se releva, comme si rien de tout cela ne venait de se produire, et il lui dit qu'il la ramenait chez elle. Melissa hocha la tête sans demander son reste. Les deux jeunes adultes tournèrent les talons - dans son cas à elle, c'était plutôt ses roues xD - et se dirigèrent vers la voiture rouge flambant neuve de Jordan.

    Isaac, qui avait déjà la main sur la poignée de sa propre portière, releva les yeux vers Melissa en haussant les sourcils. Elle rigolait là ? Mais non, c'est vrai, toute seule elle serait incapable de monter. Le jeune homme soupira donc, une envie soudaine de se frapper la tête contre la carrosserie, et se dirigea finalement vers la blondinette. Il s'approcha d'elle, se pencha pour se mettre à sa hauteur, et passa son bras droit sous elle, sous ses fesses donc. Ce geste eu le don de lui arracher un sourire. Puis son autre bras vint se placer sous les épaules de Melissa. Isaac la souleva avec facilité, enfin, comme un peu plus tôt à la plage. Il avait une envie folle de lui cogner la tête contre le plafond de la bagnole en l'embarquant, mais il n'avait pas envie qu'elle ait un mal de tête énorme et qu'elle dégueule sur sa banquette. C'est pourquoi il la posa doucement sur le siège du passager. Isaac était tout près de son visage alors qu'il bouclait sa ceinture. Quand ce fut fait, il recula un peu, et se trouva vis-à-vis son visage. Il planta son regard profond et indéchiffrable dans les yeux de Melissa, puis recula et ferma la portière sans dire un seul mot. Il fit le tour de la voiture et s'installa derrière le volant, et démarra.

    __ On va où ?

    Dans le sens, je sais pas où t'habites alors indique-moi le chemin le plus rapide que j'en finisse avec toi et que je retourne voir Justine pour avoir une vraie partie de plaisir.

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melissa C. Preston
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
• ÂGE DU PERSO • : 20 ans.
• TOPICS ? • : Of course ;)
Date d'inscription : 11/07/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
63/100  (63/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Jeu 28 Aoû - 12:15

    Si Melissa aimait ce jeu de chien et chat ? Hm .. Oui et non. D'un côté, cela l'amusait oui, de remettre Isaac à sa place, surtout qu'il le méritait franchement. En même temps, il lui faisait tellement mal .. M'enfin ça avant qu'elle le montre ! Il ne méritait pas de la voir pleurer, il ne méritait même pas qu'elle pleure pour lui. C'était un enfoiré de première, dont le passe-temps favoris était de faire souffrir les autres. Evidemment, s'il savait les nuits entières durant lesquelles elle pensait à lui, il n'arrêterait pas pour autant et redoublerait d'efforts. C'était un fait, il ne la laisserait pas tranquille. Elle espérait juste que si un jour ils venaient à coucher ensemble, enfin il lui foutrait la paix. Et si c'était le cas, croyez qu'elle allait tout faire pour que cela arrive.

    " T'as jamais entendu le dicton ? Mieux vaut être seule que mal accompagnée. Et j'estime qu'un abruti qui se plaît à me faire croire que je suis lesbienne et qu'on couche ensemble n'est pas de la bonne compagnie. J'ai pas b'soin d'ta pitié, alors la prochaine fois ne te retournes pas. "


    Dès que son coeur se mettait à battre plus rapidement ? Intéressant. Mais alors pourquoi était-ce arrivé à l'hôpital ? Il n'avait pourtant pas eu à réflechir trop, ça c'était le lot de la blondinette qui n'avait qu'à se demander pour quelle raison elle ne se souvenait de rien, lui cherchait juste à savoir comment l'énerver un peu plus. Résultat, c'était son coeur à elle qui s'était emballée, même que ça, elle ne s'en rappelait plus. Lui en revanche n'avait pas oublié et prenait plaisir à lui remémorer cet instant terriblement gênant et embarassant.

    " Oh sympa ... Mes parents aussi sont partis après que .. Hum .. Qu'ils aient compris que j'étais loin d'être une sainte. Alors j'sais c'que c'est, même si les circonstances sont différentes. Et il y avait quelqu'un d'autre chez toi ? Pour s'occuper d'toi j'veux dire. Et quand est-ce que ça arrive ? 'Fin y a des situations particulières ou .. ? "

    La belle Preston aurait toutes les raisons du monde de se moquer de lui, de le rabaisser à son tour autant que possible. Elle pourrait en parler à n'importe qui, faire courir les rumeurs les plus délirantes à son sujet. Heureusement pour lui, elle avait une conscience. Elle n'avait aucune envie de l'énerver, de lui faire du mal, contrairement à son cher ennemi. Des tendances sadiques elle n'en avait jamais eu. Pourtant voilà, il la détestait, faisait tout pour la faire souffrir. Et rester gentille avec lui s'avérait bien difficile. Bah .. Ouais, même si elle était à la base une fille bien -ou presque-, être sage n'était plus une option lorsqu'il était dans les parages.

    Eh oui, elle avait eu un gosse, celui-ci s'appelait Killian, et il était son "petit frère". Elle passait pour une sainte et était loin d'en être une. Personne ne s'en doutait bien sûr, elle était bien trop parfaite pour avoir commis une telle erreur. Lorsqu'elle a appris sa grossesse, ses parents ne l'ont pas soutenue en effet. Son père avait voulu la mettre dehors, mais sa mère, prétextant que cela attaquerait leur réputation, décida de la garder à la maison et de prétendre que l'enfant était d'eux. Cela n'avait rien de choquant, bien que tout le monde aie remarqué la ressemblance frappante qu'il avait avec sa soeur. L'avouer à quelqu'un ne faisait pas partie de ses priorités et ce malgré les révélations que lui avait faites Isaac. Cela ne changerait rien, lui la verrait d'une manière différente et elle n'en avait pas tellement envie. Là au moins elle savait à quoi s'attendre quand elle était en sa compagnie.

    Décidément, pour continuer dans la lancée des gentillesses, le beau blond la compara à des vers de terre .. Sympathique -_-'

    " Très amusant. Mais j'te crois pas. Tu n'm'aimes peut-être pas mais j'suis sûre que t'es pas aussi détestable que tu l'prétends. "

    Il trouvait sérieusement qu'elle avait trop confiance en elle ? Aha c'est l'hôpital qui se foutait d'la charité. Il était pire qu'elle, et sur tous les points. Qui sait s'il n'avait pas des gosses cachés un peu partout après tout xD Enfin bon, il n'avait rien à dire là dessus. Qu'il se regarde avant de la critiquer, il ne valait pas mieux qu'elle, au contraire. Et peut-être qu'il ne l'embêtait pas autant alors qu'il savait qu'elle était amoureuse de lui, en revanche elle en souffrait plus que lui, parce qu'elle avait honte de ses sentiments. Tandis que lui n'avait pas à avoir honte d'être attiré par une jolie jeune femme.

    " J'n'ai jamais demandé à te plaire mentalement. Cela dit je sais pourquoi tu me hais autant. C'est uniquement parce que j'te ressemble au fond. Tu m'trouves trop prétentieuse, chiante etc .. Mais t'es pire que moi. "


    Voilà, là encore, il l'embrassait, et appréciait l'instant. Et lorsqu'ils mirent fin à ce baiser, il reprit son air indifférent et méprisant à son égard. Elle par contre arborait un sourire en coin qui signifiait tout son amusement. Oui, la situation était drôle. Comique .. Evidemment. Imaginez un peu la scène. Ils étaient attirés l'un envers l'autre, mais se détestaient tellement qu'ils en avaient honte, du moins lui. Parce qu'elle aimait sentir ses lèvres contre les siennes et ne se gênait pas pour le dire.

    Ils furent rapidement devant sa voiture, et alors qu'il s'installait au volant, elle lui rappela qu'elle ne pouvait se débrouiller seule pour l'instant. L'exaspérer à ce point l'éclatait franchement, parce qu'il devait éprouver une terrible envie de la frapper sans pour autant pouvoir s'exécuter. Ah, que c'était agréable de le savoir incapable d'être blessant ! Il la porta donc, une main sous ses fesses -ce qui ne déplaisait ni à la blondinette ni à Isaac- et une autre sous son dos. Il la souleva pour finalement la déposer dans la voiture, avant de reprendre sa place et de lui demander quel chemin il devait suivre. Elle lui indiqua. Le trajet se déroula en silence, Melissa essayant de comprendre son attitude plus qu'étrange aujourd'hui. Il s'était levé de bonne humeur pour la première fois de sa vie ou quoi ? Bon elle allait pas s'en plaindre mais c'était sérieusement bizarre ! Au fond elle espérait juste que ça reste comme ça. Mais c'était trop beau pour être vrai, y avait forcément un truc qui clochait.

    Ils arrivèrent finalement devant chez elle. Un immeuble -pas spécialement luxueux mais bien entretenu dirons nous- assez modeste. Les Preston habitaient un appartement au troisième étage, ce qui était dérangeant quand on déteste les ascenceurs. M'enfin elle avait pas tellement le choix. Sauf que lorsqu'ils se postèrent devant celui-ci, une pancarte les informa qu'il était hors service. Elle poussa un long soupir, témoignant de son énervement.

    " Ah merde ! Tu crois qu'tu peux .. M'aider à monter ? Encore une fois. L'ascenceur marche pas, et si j'peux pas marcher, monter les escaliers encore moins. "


    Avant même que le jeune homme ne réponde, une voisine, assez âgée, descendit les escaliers, portant quelques poubelles qu'elle allait probablement emmener à la cave. Elle s'arrêta en voyant la jolie blonde, qu'elle connaissait bien, son visage reflétant une expression assez inquiète.

    " Melissa ma p'tite ! Jeune homme, c'est très gentil d'votre part de vous occuper de notre handicapée préférée ! Particulièrement ce soir, un gros orage se prépare et il est très déconseillé de sortir .. La pauvre a toujours eu une peur bleue des orages. 'Fin moi j'dis ça c'est pour vous. Votre frère m'a dit de vous dire qu'il était avec Killian et qu'il rendait visite à l'un des copains du gamin. Ils resteront sûrement là-bas durant quelques heures, du moins s'ils ont écouté la télé. Quant à votre soeur, elle est partie travailler. "

    " Hum .. Madame Patterson, ce n'est pas un ami, et .. Il ne restera pas avec moi juste parce qu'il y a de l'orage. Il a .. D'autres choses à faire je suppose. Pas vrai Isaac ? "

    Lorsque son regard se posa dehors, son sang se glaça. Un énorme éclair zébra un instant le ciel, l'illuminant de toute part. Spectacle magnifique certes mais terriblement angoissante pour notre jeune Melissa. Celle-ci salua la vieille femme et se tourna vers Isaac. A lui de décider maintenant ..

_________________

{ Icon By Still Stocking }
{ Vava By Winnie }

" Les femmes sont des fillettes toute leur vie. Une caresse les console. Un petit oubli les brise. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Jordan
Admin : La monarchie absolue sur un forum absolument à MOI !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1208
• TOPICS ? • : OF COURSE !
• PHRASE PERSO • : « Ce sera comme si je n'avais jamais existé. »
Date d'inscription : 27/03/2008

• Y.O.U •
• HUMEUR •:
100/100  (100/100)
• GROUPE ET POURQUOI •:
• RELATIONSHIPS •:

MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   Ven 29 Aoû - 4:20

( Compte-toi chanceuse que j'aie décidée de répondre. Razz Après une journée pareille, j'aurais bien envie de dormir à s't'heure-ci. xDD Mais je voulais te faire plaisir, et puis j'adore notre topic. ^^ )


    Isaac trouvait vraiment drôle de voir les efforts vains de Melissa à le faire changer. Elle lui montrait ses côtés les plus négatifs, alors qu'il les connaissait à la perfection et les affectionnait tout particulièrement, d'ailleurs. La blondinette n'arriverait jamais à le faire changer, que ce soit en l'insultant ou en le prenant par les sentiments. Ça ne marcherait pas, car il s'était forgé une carapace pour se protéger, tout au long de ses années de solitude. Contrairement à elle. Il pouvait l'atteindre de n'importe quelle façon, et étrangement, ça l'amusait de voir comme il pouvait faire souffrir une personne. Sadique ? Oui, probablement. Melissa se laissait faire, par contre. Elle aurait très bien pu couper complètement les ponts, s'enfuir à chaque fois qu'elle croisait son regard. Pourtant, elle restait et répliquait. Elle lui offrait l'opportunité de la détruire sur un plateau d'or. Et il saisissait chaque occasion de le faire.

    __ Ouais j'l'ai déjà entendu, j'suis pas un abruti. Mais tu sais aussi bien que moi que j'suis une compagnie qu'on ne peut refuser. C'est peut-être inexplicable, mais c'est le cas. Sauf que je suis un minimum respectueux, alors si tu me demandes vraiment de ne pas me retourner la prochaine fois que tu crèveras derrière moi, tes désirs sont des ordres. C'est pas comme si ça me déchirerait le coeur ...

    Pourquoi c'était arrivé à l'hôpital. Très bonne question, qu'il ne s'était même pas posée lui-même. Ça lui était arrivé tellement souvent, au cours de sa vie, que maintenant il laissait passer sans trop parler. C'était un élément plutôt normal de sa vie, alors pourquoi sans cesse y revenir pour élucider le mystère ? Ça ne faisait que l'empêcher d'avancer dans sa vie. Peut-être que pour une fois, il n'y avait pas eu de raisons évidentes. Que c'était arrivé comme ça, juste parce que ça devait arriver. Parce qu'effectivement, son coeur ne battait pas trop vite, et son cerveau ne cherchait pas trop non plus. Sauf pour ces stupides mensonges, mais ceux-là étaient faciles à trouver.

    __ Ravi de voir que j'suis pas seul au monde .. Non, y'avait plus personne. Y'a longtemps que j'ai cessé de compter sur ma famille. J'avais qu'eux, et ils m'ont tourné le dos .. Ça arrive si je suis trop nerveux, si mon coeur bat trop vite, si je réfléchis trop, si je fais une activité physique trop intense.. mais surtout quand .. j'ai peur.

    Isaac savait qu'en révélant tout cela, chaque parcèlle de sa vraie vie, de sa vraie personnalité et de son vrai calvaire, Melissa pourrait utiliser tout ça contre lui. Ce serait tellement facile, étant donné que finalement, il venait un peu de lui avouer qu'il était faible, qu'il pouvait lui aussi avoir la trouille. Mais étrangement, il avait le présentiment qu'elle ne dirait rien. Qu'elle saurait emporter son secret dans sa tombe. Peut-être parce qu'il s'agissait d'un sujet plutôt sérieux. Une maladie qui ne l'avait pas épargnée. Quoiqu'Isaac ne l'avait pas trop prise en pitié, elle, quand elle était à l'hôpital. Elle pourrait très bien vouloir une vengeance du même genre.

    C'est vrai qu'elle avait l'air bien trop parfaite pour avoir commis une telle erreur. Les mots étaient parfaitement bien choisis. Isaac ne l'imaginait vraiment pas être mère. Il l'avait toujours vu comme une sainte, et se faisait un plaisir à le lui rappeler. C'est peut-être un peu pour ça qu'il n'arrêtait pas de l'énerver et de s'acharner sur elle. Ils étaient différents, et c'était ce qu'il appréciait. Avoir une conversation du genre avec Hellwood, c'était juste lassant et énervant. Avec elle, ça l'amusait, il se rapprochait d'elle mais pas de la bonne manière. Ils étaient totalement incompatibles, et pourtant ils ne se laissaient jamais d'air pour respirer. C'est peut-être pour ça qu'il la laisserait tranquille s'il l'apprenait. Parce que sa façon de la voir changerait complètement, et il ne verrait plus aucune utilité à lui parler. Il n'y aurait plus rien comme avant.

    __ J'suis pas détestable, loin de là. J'ai beaucoup de qualités. C'est juste que j'ai envie de les montrer à certaines personnes, et à d'autres non. Tu t'es classée par toi-même dans la deuxième catégorie.

    Bon, par elle-même. Ce n'est pas vraiment comme si elle avait fait un choix bien précis, bien distinct. C'était aussi un peu Isaac qui avait jugé ses paroles, ses gestes, son attitude, et en avait tout de suite déduit que ça ne collerait pas. Au fond, s'ils avaient commencés sur une bonne note, ça aurait pu marcher. Le courant aurait pu passer. Malheureusement, le destin en choisit autrement. Des gosses cachés un peu partout ? Qui sait, sérieusement ! Il avait couché avec de nombreuses femmes, mettant toujours un préservatif mais ne vérifiant jamais la date d'expiration, ou s'il était troué. Donc les mettre enceintes, il avait pu le faire à plusieurs reprises. Après, bye bye ! Il n'entendait plus jamais parler d'elles et disparaissait dans la fumée. Elles s'arrangeaient avec leurs problèmes, qui n'étaient plus et n'avaient jamais été les siens.

    __ J'espère bien que je suis pire que toi ! Ce serait vexant, sinon.

    Mais il ne contredit pas ses paroles, bien qu'il pensait le contraire. Elle était une sainte, il était un démon. Elle était blanche, il était noir. Elle était la paix, et il était la guerre. Deux choses complètement opposées. Seulement, quand il venait le temps de débattre son propre point de vue, de débattre son honneur, ils s'y donnaient à fond. Sur ce point, ils se ressemblaient en effet énormément. Et c'était exactement pour cette raison qu'il la haïssait, tout en l'aimant pour la même raison.

    Bref, après un deuxième baiser encore plus passionné et déchaîné, Isaac se releva impassible et lui dit qu'il irait la reconduire. Ils se rendirent à sa voiture, Melissa lui demanda de l'aide, il s'exécuta à contre-coeur. Cependant, effleurer son derrière était un petit remontant. Après avoir bouclé sa ceinture, il fit le tour de sa bagnole flambant neuve et s'installa derrière le volant, demandant à sa chère pire ennemie le chemin pour se rendre à sa maison. Elle le lui indiqua d'un coup - mais il avait une bonne mémoire - haha - et un bon sens de l'orientation, il trouverait -. Le reste du trajet se déroula dans un silence quand même confortable. Ils étaient habitués à cela. Disons qu'ils n'étaient pas du genre à parler de tout et de rien. De plus, être en la compagnie de Melissa sans l'entendre jacasser était plutôt agréable et relaxant. Ça faisait changement.

    Finalement, il se gara devant chez elle. Isaac refit le tour après être sortit, prit la chaise roulante au passage et reprit Mel' dans ses bras pour l'installer dans sa chaise. Il la poussa jusqu'à la porte et compter la laisser là quand la demoiselle réclama encore son aide. L'ascenceur était brisé. Génial. Il baissa les épaules, soupira, et se retourna vers elle.

    __ Tu sais, ce que je fais c'est pas gratuit. Tu devras me rembourser d'une manière ou d'une autre ...

    En nature, allait-il ajouter. Cependant, une vieille dame sortit de nul part avec des poubelles dans les mains. Elle leur fit un long discours de sa voix cassée et désagréable pour le remercier de s'occuper de leur handicapée préférée. Évidemment, il n'eut pas le temps de placer un mot et se contenta donc de faire un sourire exceptionnellement galant et courtois à la dame, accompagné d'un hochement de tête. Le parfait menteur. Elle leur annonca un orage qui se préparait. Encore une fois : Génial ! Il ne manquait plus que ça. Isaac détestait conduire dans des conditions du genre. Pas qu'il avait peur de sa conduite, mais plutôt de celle des autres. Melissa s'empressa de lui répondre quand elle eut fini, spécifiant qu'ils n'étaient pas amis, ce qui décrocha un sourire aux lèvres du jeune homme. Elle se tourna vers lui, pour lui demander son accord. Il haussa les épaules.

    __ Et pourquoi pas, Melissa ? Tu auras sans doute besoin d'aide, là-haut, et puis de toute façon il serait trop dangereux pour moi de revenir chez moi dans de conditions pareilles. Et si tu as peur comme l'affirme Madame Patterson, je ne te laisserai certainement pas seule ...

    Il jeta un coup d'oeil à la vieille dame et lui fit un clin d'oeil. Quel homme galant, se disait-elle probablemen.

_________________

    « Before you, my life was an endless night.
    Very dark, but there were stars.
    Points of light and reason.
    And then you shot across my life like a meteor.
    Suddenly everything was on fire.
    There was brilliancy, there was beauty. »
    - Vava by Atwi. Icons @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: No way .. [ Melissa ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
No way .. [ Melissa ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sujets de Melissa Hastings
» Melissa, 24 ans.
» Melissa Gilbert [à complèter]
» (F) Eva Raudell - Ft Melissa McBride
» il silenzio a la trompette par une fillette de 13 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PEOPLE . ALWAYS . CHANGE :: ● B L U E - S I D E - C I T Y ● :: » Skaning beach-
Sauter vers: